Lòcs (toponymie, paysage...) de Cazères-sur-l’Adour

Chalosse-Tursan

Cazères-sur-l'Adour

Bidaloun
Vidalon

en graphie alibertine :

Vidalon
Prononcer entre "Bidalou" et "Bidaloung". Diminutif de Vidau.

Vidau prenom mascle

Du latin Vitalis.
Prononcer "Bidaou" en diphtonguant le "aou", bien sûr !
Forme languedocienne : Vidal

Sur la route de Bordeaux.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Chalosse-Tursan

Cazères-sur-l'Adour

Le Crabé
Lo Crabèr / Lou Crabè

en graphie alibertine :

(lo) Crabèr
Prononcer "Lou Crabè".

craba / chèvre

Dérivé :
crabèr ou en gascon maritime crabèir (prononcer "crabèï") : chevrier
crabit : chevreau

Doit être la maison "Aou Crabè" située sur la route de Bordeaux au nord de Bidaloun, près de Septsos.
L’IGN 1950 donne encore "Chevrié" tout près de là, qui est la traduction de Crabè en français...
Il n’y avait pas de bastisse là pour le Cadastre napoléonien.


 

 
Chalosse-Tursan

Cazères-sur-l'Adour

Septsos
Sèt Sauç / Sèt Sàws

en graphie alibertine :

Los Sauç

sauç / saule

saucina : variété très petite de saule.
saucinar (prononcer "sawsina") : lòc plantat de saucinas...
Les formes saudina saudinar existent aussi.

Attention aux faux amis avec saüc, que les sélections dans la base de données de Gasconha.com peuvent ramasser, ne faisant pas de différence entre c et ç ni entre u et ü !saüc = sureau

CN : Setsaus
Cassini : Sep Saux
On peut donc supposer Sèt Sauç (Sept Saules).


 

 
Chalosse-Tursan

Cazères-sur-l'Adour

Aous Claous

en graphie alibertine :

(los) Claus
Prononcer "(lous) Clàws".

clau / clou, clef

Prononcer "claou" ("aou" étant une diphtongue).
Si "clau" est masculin, c’est un clou, sinon, c’est une clef.
barrat a clau : fermé à clef

Dérivés :
clavèir (prononcer "claoueï") ou clavèr : cloutier
claveria : atelier de fabrication de clous ou de clés ?
clavetèr (prononcer "clawétè" ou "clabétè" : cloutier


 

 
Chalosse-Tursan

Cazères-sur-l'Adour

Berdole


 

 
Chalosse-Tursan

Cazères-sur-l'Adour

Bordenave

en graphie alibertine :

(era/la) Bòrdanava
Prononcer "La/Era Bòrdo nawo, Bòrdo nabo, Bòrde nawe, Bòrde nabe..." avec (...)

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]


 

 
Chalosse-Tursan

Cazères-sur-l'Adour

Bourdet

en graphie alibertine :

(lo) Bordet
Prononcer "(lou) Bourdétt".

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

 

 
Chalosse-Tursan

Cazères-sur-l'Adour

Bouyrie

en graphie alibertine :

(la) Boiria
Prononcer "bouÿrie".

boèir, boèr / laboureur, bouvier

Prononcer "bouèÿ".
Hors du nord gascon : boèr (prononcer entre "bouè" et "boué")
boièr en languedocien.
boiria (prononcer "bouÿrie") ou boeria : bouverie
boria existe peut-être aussi, et ne doit pas être confondu avec bòria (accent tonique différent), même si les deux mots sont de la même famille, avec comme racine commune boeu (boeuf) et ses variantes. bòria = bouverie, fermebueu, beu, bòu, buu, biòu = boeuf


 

 
Chalosse-Tursan

Cazères-sur-l'Adour

Broustet

en graphie alibertine :

(lo) Brostet, Brostèth
Prononcer "Broustét" ou "Broustèth" selon le cas... Ce sont deux cas (...)

brosta / buisson, branchage

dérivés :
brostèir (prononcer "brousteÿ"), brostic, etc...
brostar (prononcer "broustà") : endroit buissonneux (apparait - rarement - dans la toponymie)
camin brostèir : chemin forestier


 

 
Chalosse-Tursan

Cazères-sur-l'Adour

Cap de la Coste

en graphie alibertine :

Cap de Còsta, Cap de la Còsta

cap / tête, bout

Aussi bout ou extrémité de quelque chose.
Ex : cap deu bòs = bout (fin ou commencement) du bois.
dérivé : acabar (terminer)

còsta / côte

dérivés ou variantes :
costalat : côteau

On aurait pu penser que le mot còs, qui explique le nom de famille Ducos, et des noms de lieu comme Cos d’Estournel, soit un còst dont on ne prononce pas le "t" final. còs = tertre, côteau, monticule
Mais il viendrait plutôt d’une racine prélatine "kos" (colline) qui aurait survécu en gascon.

"còsta" pourrait être le mot pour traduire le français "colline", même si "tuc", "turon", et d’autres, peuvent dire des types particuliers de colline ou de relief.