Lòcs (toponymie, paysage...) de Doazit

Chalosse-Tursan

Doazit

La Gouaougue

Hydronyme, dont l’origine serait le lat. aqua alba > Agoauba > La Goauga (http://dzt-isto.chez-alice.fr/sources_Gouaougue.html)

prepausat per Gaby ;

 

 
Chalosse-Tursan

Doazit

Mora

en graphie alibertine :

(lo) Morar
Prononcer "(lou) Mourà".

mora / mûre

Prononcer entre "moure" et "mouro".
Variante : amora (prononcer entre "amoure" et "amouro")
Dérivés :
amorèr, mais aussi peut-être amoret : mûrier, ronce
morèir (prononcer "mourèÿ") : mûrier [JF Laterrade]
morèu : mûrier [Vigneau, dict. du gasc. Bazadais]
amorejar (prononcer "amouréja") : cueillir des mûres (mais attention, aussi "faire l’amour", "courtiser" !-))

Quant à morar (prononcer "moura"), Palay y voit "un lieu humide presque marécageux".


 

 
Chalosse-Tursan

Doazit

Castets

en graphie alibertine :

(lo) Castèth, (los) Castèths
Difficile dans les toponymes de distinguer castèth de sa forme plurielle (...)

castèth / château

casteran (prononcer "castéra") : châtelain
casteret : petit château
casterar (prononcer entre "castérang" et "castéra") : château ou place-forte


 

 
Chalosse-Tursan

Doazit

Lahontine

en graphie alibertine :

La Hontina
Prononcer "La Hountine"

hont / fontaine, source

hontan ou hondan seraient d’autres formes, féminines aussi, de ce mot.

MP3 - 63.8 ko
Cau pas diser de nada hont "n’aurei pas besonh de çò de ton" !
Il ne faut dire de nulle fontaine "je n’aurai pas besoin de ce qui est tien" !

 

 
Chalosse-Tursan

Doazit

Jean Teoulé

en graphie alibertine :

(lo) Teulèr
Prononcer "(lou) Téoulè".

teula, teule / tuile

teula (prononcer "téwle", "téwlo"...) : féminin
teule (prononcer "téwle*", ""téwlo"...) : masculin
* avec un é qui ne reçoit pas l’accent tonique

Dérivés :
teulèra (téwlère, téwlèro) ou teulèira (téwleÿre) : tuilerie
teulèr ou teulèir (prononcer "téoulèï") : tuilier
teulada : toiture
teula-malhada : génoise
« En Gascogne, la référence à la « mode génoise » a disparu et la génoise est appelée téule-malhade [Simin Palay] » [Génoise (architecture)]

Jan
Prononcer "Jann".

Jan Jana / Yan / Yane / Jean / Jeanne

Dérivés [Alis-Aiguillon 1600] : Janòt (Jeannot), Janicotet* (Jan + ic + ot + et - donc trois suffixes à valeur mi-diminutive mi-affectueuse !)

*Le livre de l’abbé Alis contient une orthographe du genre "Genny Coutet", présenté du même coup comme ayant une couleur anglo-saxonne...
Peut se prononcer "Yan".


 

 
Chalosse-Tursan

Doazit

Augerin

en graphie alibertine :

Augerin
Prononcer "Aougéri(ng)". Augèr + suffixe -in

Augèr prenom mascle / Auger

Auger de Lehet a contribué à la construction de la cathédrale de Bayonne, comme l’atteste une inscription qui s’y trouvait.
Voir A BAYONNE LA CATHÉDRALE AUSSI "PARLE" GASCON !

Origine probable : adal gari (en langue germanique, adal=noble et gari=lance)


 

 
Chalosse-Tursan

Doazit

Brouquère

en graphie alibertine :

Broquèra + (era/la) Broquèra

bròc / buisson épineux

Pourrait bien être d’origine celtique.
bròc blanc : aubépine
"Arbuste pouvant dépasser les 10 m, épineux, pouvant vivre plus de 500 ans ; utilisé comme haie défensive (bétail), mais aussi comme porte-greffe. Fruits (cenelles) comestibles (excellentes confitures) et plante médicinale connue (cœur, antispasmodique, insomnies…)."
[Gilles Granereau]
bròc negre : prunellier
dérivés :
brocar (prononcer "brouca"),
broquèira (prononcer "brouquèÿre"), broquèra (prononcer "brouquère") : endret plantat de bròc (donc, taillis épineux).
broquissa, broquisha :
« brouquisse sf. – Hallier, fourré. Palay »

Lieu distinct de Labrouquère.


 

 
Chalosse-Tursan

Doazit

Coy

en graphie alibertine :

(lo) Còi
Prononcer "(lou) Coÿ". còi : panier (Palay "coy, còyo")


 

 
Chalosse-Tursan

Doazit

Caupos

en graphie alibertine :

Caupòs
Prononcer "Càwpòs".


 

 
Chalosse-Tursan

Doazit

Chemin de la Pounte

en graphie alibertine :

(la) Ponta
Prononcer : "la Pounte"