Lòcs (toponymie, paysage...) de Lussagnet

Armagnac & Adour

Lussagnet

Maureillan, Maureilhan


 

 
Armagnac & Adour

Lussagnet

Rigoma, Rigomac

IGN 1950 : Rigauma
FANTOIR : Rigoma, Rigomac
IGN : impasse Rigomac
Cad. napo. (B) : Rigoma

L’IGN 1950 donne "Rigobas" au Houga, près de Cardine.


 

 
Armagnac & Adour

Lussagnet

Tauzia

en graphie alibertine :

(lo) Tausiar
Prononcer "Tawzià".

tausin / chêne tauzin

variante : taudintaudin = tauzin
chêne tauzin.
dérivés : tausiar (prononcer "tawzia"), taudinar, tausièda (prononcer entre "tawziède" et "tawzièdo")..., qui sont les forêts de chênes tauzins

Le "Tauzis" du FANTOIR semble erroné.


 

 
Armagnac & Adour

Lussagnet

Lagréou

en graphie alibertine :

L'Agreu

agreu, agreule / houx commun

Prononcer entre "agréou" et "agrew".

Peut atteindre 15 à 20 m de haut et plus de 200 ans. Fruits toxiques (purgatifs, nausées, vomissements). Utilisé en pharmacologie (cœur, fièvre, bronchite…). On extrait la glu de l’écorce. [Gilles Granereau]

Variantes ou dérivés :
agriu : grand houx [JF Laterrade]
agreule : houx
agreulon : petit houx
agreular (prononcer "agréoulà") ou agraular (prononcer "agraoulà") : lòc plantat d’agreule

Autre forme :
grehle, agrehle [Gaby]


 

 
Armagnac & Adour

Lussagnet

Peyrot

en graphie alibertine :

Peiròt
Prononcer "Peÿròt". Pèir + diminutif "òt".

Pèir, Pèr Pèira / Peÿ / Pierre

Pèir Berland defenot la libertat de Bordèu !

Dérivés :

Dérivés ou variantes [Alis-Aiguillon] : Peyre Peyroton Peychot

Futurs parents amoureux de Bordeaux et de sa région, vous souhaitez que votre fils s’attache lui aussi à ce pays et défende ses couleurs...
Appelez-le Pey ou Pèir* !
C’est "Pierre" en gascon de la région de Bordeaux.
C’est le prénom de Pey Berland, homme d’Etat, homme du peuple, homme de coeur et homme de religion, qui a défendu la liberté de Bordeaux contre le roi de France.

*"Pèir" est la graphie occitane normalisée de "Pey".
Il s’agit d’un seul et unique prénom qui se prononce " Pèÿ ".

La forme "Pey" est plus connue, et attestée officiellement. Vous n’aurez aucune difficulté à la faire enregistrer par l’Etat Civil : sinon, il devrait suffire d’invoquer Pey Berland et les multiples "Saint Pey" de la région...

La forme graphique Pèir, plus moderne et audacieuse, est moins évidente à prononcer pour la majorité des gens.
Il vous faudra donc faire, si vous la choisissez, l’effort pédagogique pour qu’ils ne prononcent pas "Pèrr"...

Pèir est la version nord-gasconne (en gros, département de la Gironde nord du département des Landes) de "Pèr" (ne pas prononcer le "r") qu’on trouve dans le reste de la Gascogne (voir les multiples "Saint Pé...").

A noter pour finir : le gascon permet une forme féminine différente du masculin, "Pèira", à prononcer entre "Pèïre" et "Pèïro". Profitons-en ?-)

Pairòt
Prononcer "Paÿrot" en faisant entendre le t final. Une hypothèse : diminutif (...)

pair / père

Prononcer "paÿ".

Pour "Papa", on disait "Pair", mais aussi "Papà", peut-être sous l’influence du français.

Pair bon (prononcer entre "Paÿbou" et "Paÿboung") : affectueux pour "Grand-père".


 

 
Armagnac & Adour

Lussagnet

Moulié

en graphie alibertine :

(lo) Molièr
Prononcer "(lou) Mouliè".

molin / moulin

prononcer plutôt "mouli".
dérivés :
molièir (prononcer "moulièï) ou molièr (meunier)
molia (prononcer "moulïe", "moulïo"...) : forme féminine de molin  ?
moliar, molinar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...))


 

 
Armagnac & Adour

Lussagnet

Larroudère

en graphie alibertine :

L'Arrodèra
Prononcer "L’Arroudère", "L’Arroudèro"... La charronne, l’épouse du charron (...)

arròda / roue

prononcer entre "arrode" et arrodo".
forme nord-gasconne : ròda

arrodèr, arrodèir (prononcer "arroudèÿ") : charron

Viendrait du gaulois "rota".
A rapprocher du basque "errota".

Cad. napo. (B) : Larroudère
Etat major 19e s. : Larroudè
Larroudère est le féminin de Larroudè, et plus rare en toponymie (Charronne au lieu de Charron).


 

 
Armagnac & Adour

Lussagnet

Monturon

en graphie alibertine :

Monturon
Prononcer "Mounturoun".

mont / mont

Prononcer "moun", avec un "n" final qui se prononce diversement à travers la Gascogne.

turon / tertre, élévation du terrain

Prononcer entre "turou" et "turoung".
Plutôt pyrénéen.

Certaines voix nord-gasconnes voient dans "turon" le sens de fontaine. Homonymie ?


 

 
Armagnac & Adour

Lussagnet

Labesque


 

 
Armagnac & Adour

Lussagnet

Labaquère

en graphie alibertine :

(la) Vaquèra
Prononcer "Baquère", "Baquèro"...

vaca / vache

Prononcer "baque" ou "baco".
vaquèir (voir le nom "Baquey") ou vaquèr : vacher
vacada (prononcer "bacade") : troupeau de vaches landaises (on dit aussi élevage, ganaderia ou manade)*

*Merci aux Coursayres des Arrigans.

JPEG - 87.1 ko
Vaches / vacas / bacos au sud de Montréal d’Armagnac
Tederic M. - Junh 2016