Lòcs (toponymie, paysage...) de Baigts

Chalosse-Tursan

Baigts

Artigues

en graphie alibertine :

Lasartigas + (las) Artigas
Les artigues.

artiga / friche

Beaucoup de noms de lieu et de personne sont composés avec "artiga" francisé en "artigue" (ex : Artiguevieille).
Les lieux ainsi nommés ont parfois été défrichés au Moyen-Age pour faire face à une augmentation de population.
Le verbe "artigar" veut dire "défricher" en castillan, de même que "eishartigar" en gascon.

Ce mot appartient à une couche lingüistique très ancienne, peut-être ligure.
Le toponyme "artigue" et les défrichements médiévaux


 

 
Chalosse-Tursan

Baigts

Baron

en graphie alibertine :

(lo) Varon
Prononcer "(lou) Barou(ng)". "varon" (prononcer entre "barou" et (...)

vath / vallée

Prononcer entre "bat" et "batch".

Baron


 

 
Chalosse-Tursan

Baigts

Barrouillet

en graphie alibertine :

(lo) Barrolhet
Prononcer "Barroulyétt".

barrolh / verrou

Prononcer "barrouil".
dérivé :
barrolhet : targette


 

 
Chalosse-Tursan

Baigts

Beyrie

en graphie alibertine :

Laveiria + (la) Veiria
Prononcer "Labeÿrie", "Labeÿrio"... Dans les toponymes de l’IGN, "Labeyrie" (...)

veire / verre

Prononcer "bèyré".
veiria (prononcer "beyrie" ou "beyrïo" ) : verrerie, ou peut-être la fameuse "veyrine", "trou artificiel ménagé dans l’épaisseur d’un pilier ou d’un mur de l’édifice religieux" pour pratiquer certains rites.

JPEG - 28.4 ko
Reciclatge
Ua fòto presa en Aran d’ua caisha de salopèr.
Cluc de Semisens

(lo) Veirièr, (la) Veirièra
Prononcer respectivement "(lou) Beÿriè", "(la) Beÿrière"... (formes masculine (...)

veire / verre

Prononcer "bèyré".
veiria (prononcer "beyrie" ou "beyrïo" ) : verrerie, ou peut-être la fameuse "veyrine", "trou artificiel ménagé dans l’épaisseur d’un pilier ou d’un mur de l’édifice religieux" pour pratiquer certains rites.

JPEG - 28.4 ko
Reciclatge
Ua fòto presa en Aran d’ua caisha de salopèr.
Cluc de Semisens

 

 
Chalosse-Tursan

Baigts

Beziade

en graphie alibertine :

(lo) Vesiat
Prononcer "(lou) Béziat". Deux explications possibles. Voir ci-dessous. (...)

vesin / voisin

Prononcer entre "bézi" et "bézing".
Féminin : vesina (prononcer "bézine" ou "bézino") ou vesia (prononcer "béziÿe" ou "béziÿo")
Le sens de "vesin" a dans le passé été celui d’un homme libre, citoyen.
En Béarn, la vesiau, c’était la communauté de vesins.
Le camp-vesiau était la place publique, le bòsc-vesiau était le bois communal.
"har ua vesiau", c’était participer à un travail en commun avec des voisins. [Palay]
vediau : forme de vesiau possible en sud-est gascon (Savés...)
autre dérivé :
vesiat : voisinage
Au nord de la Gascogne lingüistique, qui conserve le "n" intervocalique, on a "vesinau", "vesinat", "vesina" au lieu de "vesiau", "vesiat", "vesia".

Vesiat Vesiada

Pour Vesiat, prononcer "Béziat".
Pour Vesiada, prononcer entre "Béziade" et "Béziado".

Figurent dans la liste des prénoms béarnais du moyen-âge du site Le Béarn.
Veulent dire "choyé(e)" ou "chéri(e)".

(La) Vesiada
Deux explications possibles. Voir ci-dessous.

vesin / voisin

Prononcer entre "bézi" et "bézing".
Féminin : vesina (prononcer "bézine" ou "bézino") ou vesia (prononcer "béziÿe" ou "béziÿo")
Le sens de "vesin" a dans le passé été celui d’un homme libre, citoyen.
En Béarn, la vesiau, c’était la communauté de vesins.
Le camp-vesiau était la place publique, le bòsc-vesiau était le bois communal.
"har ua vesiau", c’était participer à un travail en commun avec des voisins. [Palay]
vediau : forme de vesiau possible en sud-est gascon (Savés...)
autre dérivé :
vesiat : voisinage
Au nord de la Gascogne lingüistique, qui conserve le "n" intervocalique, on a "vesinau", "vesinat", "vesina" au lieu de "vesiau", "vesiat", "vesia".

Vesiat Vesiada

Pour Vesiat, prononcer "Béziat".
Pour Vesiada, prononcer entre "Béziade" et "Béziado".

Figurent dans la liste des prénoms béarnais du moyen-âge du site Le Béarn.
Veulent dire "choyé(e)" ou "chéri(e)".


 

 
Chalosse-Tursan

Baigts

Bordenave

en graphie alibertine :

(era/la) Bòrdanava
Prononcer "La/Era Bòrdo nawo, Bòrdo nabo, Bòrde nawe, Bòrde nabe..." avec (...)

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]


 

 
Chalosse-Tursan

Baigts

Bouhebent

en graphie alibertine :

Bohavent
Prononcer "Bouhebén", "Bouhabén"...

bohar / souffler

bufar en languedocien.
La boha (prononcer "bouhe") est la cornemuse landaise.
dérivé :
bohada (prononcer "bouhade") : "giffle" en médocain

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« esbouhà v. Essouffler ; esbouhà-s, s’essouffler, perdre haleine.
esbouhàt,-ade adj. Essoufflé,-e, asthmatique ; se dit d’un terrain soufflé, bouleversé par les taupes.
desbouhà v. Dégonfler ; desbouhà-s, se dégonfler. »

vent / vent

Prononcer "bén".
esventar ("esbéntà") : éventer


 

 
Chalosse-Tursan

Baigts

Bousquet

en graphie alibertine :

(lo) Bosquet
Prononcer "(lou) Bousquétt" en faisant entendre le t.

bòsc / bois

Dans le sens de "petite forêt".
Dérivés :
bosquet (prononcer "bousquétt") : bosquet (ce mot français doit être un emprunt à l’occitan)
boscar (prononcer "bouscà") : taillis
boscat (prononcer "bouscatt") : boisé
boscassèr, buscassèir (prononcer "buscassèÿ") : bûcheron
busquèir (prononcer "busquèÿ") : bûcher


 

 
Chalosse-Tursan

Baigts

Campot

en graphie alibertine :

(lo) Campòt
Prononcer "(lou) Campòtt". camp "’champ" + suffixe diminutif- òt : "petit (...)

camp / champ

Souvent prononcé "cam", sans faire entendre le p final.
campanha : campagne


 

 
Chalosse-Tursan

Baigts

Capdelalanne

en graphie alibertine :

Lalana + (la) Lana
Prononcer entre "lalane" et "lalano".

lana / lande

Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande

Viendrait du gaulois "landa".

(lo) Cap
Prononcer "(lou) Cap".

cap / tête, bout

Aussi bout ou extrémité de quelque chose.
Ex : cap deu bòs = bout (fin ou commencement) du bois.
dérivé : acabar (terminer)