Lòcs (toponymie, paysage...) de Sorde-l’Abbaye

Pays d’Orthe

Sorde-l'Abbaye

Treytin
Treitin / Treÿtïn

en graphie alibertine :

(lo) Treitin + (la) Treitina
Prononcer entre "(lou) treÿti" et "treÿting". "terrain défriché" selon Bernat (...)


prepausat per Vincent P. ;

 

 
Pays d’Orthe

Sorde-l'Abbaye

Moutch
Moth

en graphie alibertine :

Moth

moth / mou

Prononcer entre "mout" et "moutch".

"mouch" est présent en toponymie gasconne (Mouchet...).

Le féminin (molle) est motha ou moda. On aurait plutôt attendu "mora" sur le modèle sadoth/sadora, mais "mora" était peut-être déjà pris !-)
mòth existe aussi avec la même signification que "moth".
Le r normal réapparait peut-être dans morèra bien présent en toponymie.
modenc : endroit très mou ?
[La Lomagne n°1]


prepausat per Vincent P. ;

 

 
Pays d’Orthe

Sorde-l'Abbaye

Pavillon néo-landais à Sorde


A Sorde, toutes les nouvelles constructions sont dans le style basco-landais : la proximité du Pays Basque explique cette fidélité au style qui prédomine au centre-bourg.
On ne peut pas en dire autant dans les communes béarnaises de Lahontan ou Carresse, elles aussi de style vascon, massacrées par des pavillons modernes, complètement vitrifiées.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Pays d’Orthe

Sorde-l'Abbaye

Pédelalanne
Pedelalana

en graphie alibertine :

Pedelalana

lana / lande

Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande

Viendrait du gaulois "landa".

/ pied

En plus de la signification "pied = partie du corps humain", apparait souvent dans les noms de lieu pour désigner le bas (ou même le commencement ?) d’un élément du paysage.


[Vincent.P]

Pè de la lana = début de la lande (n’est-ce pas, Vincent ?)


 

 
Pays d’Orthe

Sorde-l'Abbaye

Argeles

en graphie alibertine :

Argelèrs
Prononcer "Aryélès"


 

 
Pays d’Orthe

Sorde-l'Abbaye

Bigne

en graphie alibertine :

(lo) Vinhèr
Prononcer "(lou) Bignè".

vinhèr, vinhèir / vigneron

Prononcer respectivement "binyè", "binyeÿ".


 

 
Pays d’Orthe

Sorde-l'Abbaye

Castelnau

en graphie alibertine :

(lo) Castetnau
Prononcer "(lou) Castetnàw". Nous suivons la proposition de Michel (...)

castèth / château

casteran (prononcer "castéra") : châtelain
casteret : petit château
casterar (prononcer entre "castérang" et "castéra") : château ou place-forte

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]


 

 
Pays d’Orthe

Sorde-l'Abbaye

La Gourgue

en graphie alibertine :

Lagorga + La Gorga

gorga / trou d'eau

Prononcer entre "gourgue" et "gourgo".
gorg (prononcer "gourc") : gouffre, trou plein d’eau, en particulier sous une cascade.
En général, un "gorg" a de l’eau claire et une "gorga" un fond vaseux tel que mare ou bourbier profond.
En Bazadais, bassin d’un moulin ou réservoir d’eau pour l’alimentation d’une usine.
[A. Champ]

Palay, Lespy et le TdF donnent toute une série de dérivés, notamment avec le préfixe en :

engourgà-s, s’embourber, se mouiller les pieds
engourgadé sm. – Lieu où l’on s’embourbe.


 

 
Pays d’Orthe

Sorde-l'Abbaye

La Houguere

en graphie alibertine :

Laheuguèra + (la) Heuguèra

heuga, heuguèra / fougère

heuga (prononcer "hewgue") ne semble pas connu des dictionnaires, pourtant le courant heugar ne peut guère venir d’une autre forme.
Et certains toponymes (Hougasse, Héougassou...) non plus.
heuguèra (qui ne peut être qu’un dérivé de heuga) a peut-être supplanté le mot parent heuga dans l’usage populaire.

dérivé : heugar (fougeraie, "hougà" écrit à la française)

heugassa (prononcer "hougasse"...) : heuga + suffixe as à valeur péjorative, la fougère pouvant être un inconvénient...

heuç (prononcer entre "héous" et "héws") et basta (prononcer "baste") existent aussi.


 

 
Pays d’Orthe

Sorde-l'Abbaye

La Lanne

en graphie alibertine :

Lalana + (la) Lana
Prononcer entre "lalane" et "lalano".

lana / lande

Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande

Viendrait du gaulois "landa".