Lòcs (toponymie, paysage...) de Couquèques

Médoc

Couquèques

Le Broustéra, Boustéra

en graphie alibertine :

(lo) Brosterar, Brosteirar

brosta / buisson, branchage

dérivés :
brostèir (prononcer "brousteÿ"), brostic, etc...
brostar (prononcer "broustà") : endroit buissonneux (apparait - rarement - dans la toponymie)
camin brostèir : chemin forestier

"Le Broustéra" sur la carte d’État-Major, il y a donc eu déformation.

[L’IGN indique aussi "Le Broustéra Sud", au nord-est du Boustéra !
Tederic M.]

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Médoc

Couquèques

Le Bergey

en graphie alibertine :

(lo) Vergèir
Prononcer "(lou) Bergeÿ".

vergèr, vergèir / verger

Prononcer respectivement "bergè", "bergèÿ".
Gascogne intérieure : vergèr (prononcer entre "bergè" et "bergé")

Que de Bergey en Gascogne bordelaise ...

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Médoc

Couquèques

Le moulin de Brion

en graphie alibertine :

(lo) Brion
Prononcer "(lou) Briou(ng)".


 

 
Médoc

Couquèques

Maurac


 

 
Médoc

Couquèques

Château les Ormes Sorbet

en graphie alibertine :

(lo) Sorbet
Prononcer "(lou) Sourbét" en faisant entendre le t final.

sorbèr, sorbèir / sorbier

Prononcer respectivement "sourbè", "sourbèï".
sorbèr en gascon central et méridional.

Un sorbet (prononcer "sourbét") devrait être un bois planté de sorbiers.


 

 
Médoc

Couquèques

Les Baratetes
Los Varatèths / Lous Baratèts

en graphie alibertine :

Varatèth
Voir l’explication de Vincent.P sur Baratech.

Varatèths est une proposition.

BARATECH


 

 
Médoc

Couquèques

Le Prioux

en graphie alibertine :

(lo) Prior
Prononcer "(lou) Priou". Sans doute le mot Prieur adapté à l’oc.


 

 
Médoc

Couquèques

Les Baraillots

en graphie alibertine :

(los) Barralhòts
Prononcer "(lous) Barralyòts".

barralh / pré clôturé, clos

Ou la clôture elle-même ? Prononcer "barrailh".


 

 
Médoc

Couquèques

Le Platagnat

en graphie alibertine :

(lo) Platanhar
Prononcer "(lou) Platagnà". L’explication "bois de platanes" parait possible (...)

platanh / banc de galets à fleur d'eau

[Les Mots de la nature dans les parlers gascons du Val de Garonne - Gabriel Balloux]


 

 
Médoc

Couquèques

Le Breuil

en graphie alibertine :

(lo) Brolh
Prononcer "(lou) Brouilh".

brolh / bois, taillis

Prononcer "brouilh".
La racine celte "broc" (bois, taillis), a donné "brogilum" en latin, puis "breuil" en français et "brolh" en occitan.

Le nom de la contrée du Brulhois pourrait en provenir, de même, peut-être, que les noms en "Bruch-, et surtout "Brouch-".

brulh peut être une variante de "brolh".

brulh/brolh" a aussi le sens de "nuée", "troupe" :
brulh d’ausèths : nuée d’oiseaux

(lo) Brulh
Prononcer "(lou) Bruilh".

brolh / bois, taillis

Prononcer "brouilh".
La racine celte "broc" (bois, taillis), a donné "brogilum" en latin, puis "breuil" en français et "brolh" en occitan.

Le nom de la contrée du Brulhois pourrait en provenir, de même, peut-être, que les noms en "Bruch-, et surtout "Brouch-".

brulh peut être une variante de "brolh".

brulh/brolh" a aussi le sens de "nuée", "troupe" :
brulh d’ausèths : nuée d’oiseaux