Lòcs (toponymie, paysage...) de Lignan-de-Bordeaux

Créonnais Entre-deux-Mers

Lignan-de-Bordeaux

Seguin

en graphie alibertine :

Seguin

Seguin prenom mascle

"Nom de personne d’origine germanique, Sigwin (sig = victoire + win = ami)."
[Site des noms de J. Tosti]

En gascon, prononcer entre "Ségui" et "Séguing".


"Château Seguin" sur les cartes désormais, mais le lieu-dit est Seguin, de manière immuable auparavant : restaurons !

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Lignan-de-Bordeaux

Reychac


Difficile de prendre en photo la maison "Reychac", en contre-bas sur la photo, mais le site, même sans la maison dans le cadre, m’a semblé digne d’attention : quelle belle image de campagne bordelaise, encore vierge de pavillons ! L’on comprend mieux les romans de Jean Balde, on imagine à loisir que Latresne ou Floirac furent de cet acabit.

Lignan est une vraie exception, rive droite de la Garonne : là où toutes les communes semblent ravagées par l’étalement urbain de l’agglomération urbaine, la commune de Lignan est épargnée, pour des motifs que je n’ai pas su comprendre, probablement en lien avec un relief plus encaissé.

Quant au toponyme, il s’agit bien entendu d’un lieu-dit formé sur le suffixe antique -acum, pour désigner un domaine, sur une base à identifier, mais probablement parente de Rayssac dans le Tarn (81) : l’on constate ici la conservation du yod, face à ce qui serait Réchac en pays gascon plus méridional.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Lignan-de-Bordeaux

Peychot


Avons-nous là, dans ce type de maison, clairement orienté à l’est, qui évite donc les vents de l’ouest comme dans le vieux bâti traditionnel, et de forme triangulaire, une itération bordelaise, de pierre, des maisons que nous disons parfois vasconnes ?

Je ne saurais dire, et seule une étude exhaustive du bâti local pourrait nous donner la solution. Il ne semble pas, dans tous les cas, qu’il reste du bois en ossature.

Quid, par ailleurs, du nom de ce lieu-dit ? On ne peut pas voir partout la famille portugaise Peixotto ... Comment transcrire en gascon le son transcrit "ch" officiellement en français ?

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Lignan-de-Bordeaux

Pugerin

Apparemment incompréhensible, mais tout s’éclaire grâce à l’attestation molin de Puchayrem en 1414. J’imagine qu’Ayrem est un nom de personne ? Et effectivement, Pugerin est bien sur l’extrémité d’une crête.

prepausat per Gaby ;

 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Lignan-de-Bordeaux

Moulinot

en graphie alibertine :

(lo) Molinòt
Prononcer "(lou) Moulinòtt". (Lo/Eth) Moliòt Prononcer "Mouliòt" en faisant (...)

molin / moulin

prononcer plutôt "mouli".
dérivés :
molièir (prononcer "moulièï) ou molièr (meunier)
molia (prononcer "moulïe", "moulïo"...) : forme féminine de molin  ?
moliar, molinar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...))


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Lignan-de-Bordeaux

Laflosque


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Lignan-de-Bordeaux

Le Basque

en graphie alibertine :

Lo Basque
Prononcer "Lou Bàsqué" (accent tonique sur Bàs).

(lo) Basco
Prononcer "(lou) Bàscou", avec l’accent tonique sur "bas".


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Lignan-de-Bordeaux

Larrousseau

en graphie alibertine :

L'Arroussèu ?
Prononcer "L’Arroussèw ?"

Cad. napo. : Larrousseau
FANTOIR et IGN : la Rousseau ; mauvaise coupure, probablement, même si "Rousseau" ne semble pas d’origine gasconne ; il y a cependant plusieurs occurrences de Larrousseau en toponymie gasconne.


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Lignan-de-Bordeaux

Peyre

en graphie alibertine :

Lapèira + (la) Pèira
Prononcer entre "La Peÿre" et "La Peÿro".

pèira / pierre

Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peiruisha : résidu de pierres [G. Balloux]
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".

(le/lo) Peirèr
Prononcer "(lé/lou) Peÿrè".

pèira / pierre

Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peiruisha : résidu de pierres [G. Balloux]
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".

(lo) Peirèir
Prononcer "(lou) Peÿreÿ".

pèira / pierre

Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peiruisha : résidu de pierres [G. Balloux]
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

Lignan-de-Bordeaux

Santout

en graphie alibertine :

Sentot, Centoth
Prononcer "Séntout". Selon Philippe Soussieux ["Les noms de famille en (...)

Cassini : Saintou