Lòcs (toponymie, paysage...) de Bassanne

Bazadais

Bassanne

moulin de Piis

en graphie alibertine :

(los) Pins
Prononcer "(lous) Pïns"...

pin, pinh / pin

Prononcer "pi(ng)", "pign".
dérivés :
pinhadar (pignada), par un dérivé intermédiaire pinhat (pignat - petit ou jeune pin) : plantation de pins
pieda (pïéde, pïédo...) : pinède
pinhadèir (pignadeÿ) : résinier ?
pinhòt (pignot - prononcer "pignòtt" !) (tronc de jeune pin utilisé dans le Bassin d’Arcachon)
pinha (pigne, passé également en français régional pour "pomme de pin"), pinhon (le pignon, qu’on trouve dans les pignes des pins francs, et qui se mange ; mais peut-être aussi un petit pin)
pinhèr : pin pignon, ouvrier qui pigne...
pinhèra : pinède, marchande de pommes de pin (à Bayonne)
et probablement pinassa (pinasse)

« le jeune pin se dit de trois façons : pinhat, pinhòu e pinhòt (Arnaudin, Méaule et Lalanne) » [Halip Lartiga]

piac :
Multidiccionari francés-occitan

piàc, piàt (L.) sm. – Jeune pin. Dans cette expr.- : moulhàt coum un piàc, mouillé, trempé comme un jeune pin ; ses branches en parapluie, en effet, arrêtent et retiennent l’eau du ciel. Palay

Pin maritime, Pin des Landes :
"1° résineux de France, favorisé par l’homme, il constitue la plus importante forêt de production de France, la forêt landaise (950 000 ha)."
[Gilles Granereau]

Piis
Peut-être de l’ablatif latin pluriel pinis "aux pins"

Le FANTOIR donne aussi "Pus", cacographie rencontrée ailleurs pour Piis.


 

 
Bazadais

Bassanne

Lespriton

Cassini : Spiriton


 

 
Bazadais

Bassanne

Les Barthes

en graphie alibertine :

(las) Bartas
Prononcer entre "Las Bartes" et "Las Bartos".

barta / barthe

Zone humide auprès d’une rivière.
"barta" est un mot prélatin.
Difficile d’affirmer si "barda" (voir les lieux qui s’appellent "Labarde") est une variante de "barta".
Si oui, on pourrait déduire à la fois "barda" et "barta" de bard ou bart qui veut dire "boue" ou "limon".

barta existe aussi en languedocien, mais avec un sens différent de forêt broussailleuse. Difficile de dire si les mots "barta" et languedocien et gascon ont une même origine.

(lo) Bartèr, (la) Bartèra
(la) Bartèra : prononcer "La Bartère", "La Bartèro"... (lo) Bartèr : prononcer (...)

barta / barthe

Zone humide auprès d’une rivière.
"barta" est un mot prélatin.
Difficile d’affirmer si "barda" (voir les lieux qui s’appellent "Labarde") est une variante de "barta".
Si oui, on pourrait déduire à la fois "barda" et "barta" de bard ou bart qui veut dire "boue" ou "limon".

barta existe aussi en languedocien, mais avec un sens différent de forêt broussailleuse. Difficile de dire si les mots "barta" et languedocien et gascon ont une même origine.


 

 
Bazadais

Bassanne

La Pacheyre

en graphie alibertine :

(la) Paishèra
Prononcer "La Pachère". Barrage de bois sur un cours d’eau. Les toponymes (...)

paishèra / barrage sur une rivière

Prononcer "pachèro", "pachère"...
Différent de paishèth/paixèth "piquet, échalas, tuteur".
Attesté en Néracais/Condomois et jusqu’en Bazadais.

IGN : Le Pacheyre (qui semble impossible) ; mais "Pacheyre" est étonnant aussi.
Cad. napo. et FANTOIR : La Pacheyre
Cad. napo. (TA) : La Pachere (peut-être la bonne forme, qui correspond à paishèra, la piste la plus plausible) ; mais le même TA écrit "Loubere" pour Loubeyre...


 

 
Bazadais

Bassanne

Le Hournas

en graphie alibertine :

(lo) Hornàs
Prononcer "Hournas". horn + suffixe augmentatif ou péjoratif (...)

horn / four

Prononcer "hourr".
dérivé : hornèra (prononcer "hournère, hournèro...") : fournière ?


 

 
Bazadais

Bassanne

La Nouguedeyre
La Nogadèira

en graphie alibertine :

(la) Nogadèra, Nogadèira
Peut-être une "corruption" (il doit y avoir un terme plus approprié : une (...)

nòga / noix

Prononcer entre "nogue" et "nogo".
variante : notz (prononcer "nouts")

dérivés :
en nord-gascon, noguèir (prononcer "nouguèÿ") ou notzèir (prononcer "noutsèÿ")
hors nord-gascon, noguèr (prononcer "nouguè") ou notzèr (prononcer "noutsè") ou nosèr (prononcer "nouzè") : noyer
nogueirèda (nord-gascon ; prononcer "nouguèÿrède") ou notzarèda (nord-gascon ; prononcer "noutsarède"), nogarèda (nord-gascon ; prononcer "nougarède") : endret plantat de noguèirs o de notzèirs

Cad. napo. (TA) : la Nouguedere


 

 
Bazadais

Bassanne

La Loubeyre

en graphie alibertine :

(la) Lobèira
Prononcer "Loubeÿre".

lop / loup

masculin : prononcer "loup" en faisant entendre le "p" final.
féminin : loba (prononcer "loube" ou "loubo")

lobèra (prononcer "loubère") : lieu des loups (voir le dictionaire de Vincent Foix) [Max Loubère]

lobatèr, lobatèir :
Palay :
Multidiccionari francés-occitan

loubatè,-re, loubatégn,-o (B.-L.) adj. – Qui est du loup, où il y a des loups- : endrét loubatè, endroit où il y a des loups.
loubatè sm. – Louvetier, chasseur de loups


 

 
Bazadais

Bassanne

Bagnères

en graphie alibertine :

(la) Banhèra
Prononcer entre "Bagnère" et "Bagnèro".


 

 
Bazadais

Bassanne

Le Pesquey

en graphie alibertine :

(lo) Pesquèir

pesca / pêche

Prononcer entre "pesque" et "pesco".
dérivés :
pescar : pêcher
pescador (prononcer "pescadou") ou pescaire (prononcer "pescayre") : pêcheur
pesquèr, pesquèir* (prononcer respectivement "pesquè", "pesqueÿ") : vivier à poissons...

* nord-gascon

Lo Pesquèir
Prononcer "Lou Pesqueÿ".


 

 
Bazadais

Bassanne

Videau

en graphie alibertine :

(lo) Vidau
Très courant, avec ses dérivés Vidalòt, Vidalon..., en Gascogne dans les noms (...)

vidau / tricholome équestre

Prononcer "bidaou" ou "bidàw".
Le tricholome équestre est bien sûr un champignon.

Autre sens : clématite

Vidau prenom mascle

Du latin Vitalis.
Prononcer "Bidaou" en diphtonguant le "aou", bien sûr !
Forme languedocienne : Vidal