Lòcs (toponymie, paysage...) de Mérignac

Bordeaux / Bordèu

Mérignac

Beutre


Ce toponyme, assez emblématique à Mérignac, n’a toujours pas reçu une explication étymologique fiable : à vos méninges !


chemin de Beutre

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Bordeaux / Bordèu

Mérignac

Soumelanes
Somalanas


Le bout, le sommet des landes ? Lieu-dit disparu, situé en effet à la jonction du pinhadar et du marais.
Ce nom de lieu figurait sur les anciennes cartes.

Ua vista melhora ençò de Google Docs - enfin, que deuré estar melhora...., que la calerà afichar en causir un logiciau...

prepausat per David Escarpit ; Tederic Merger ;

 

 
Bordeaux / Bordèu

Mérignac

Néo-quoi ? avenue du Chut


prepausat per David Escarpit ; Tederic Merger ;

 

 
Bordeaux / Bordèu

Mérignac

Capeyron
Capeiron / Capeyroun

en graphie alibertine :

Capeiron
Prononcer "Capeyroun"

èira / aire

Prononcer "eÿre".
Parfois pour pour battre le blé.
Mais aussi :
« les noms de lieux comme Eyres-Moncube (40) ou la Craste de l’Eyron (Lacanau, 33) confirment l’existence d’un mot *Eyre, du substrat aquitanique, signifiant simplement ’eau’, d’après la spécialiste de toponymie gasconne Bénédicte Boyrie-Fénié. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Eyre_(fleuve)


Ancienne commune limitrophe de Mérignac, Eysines et le Haillan.
Aujourd’hui, c’est un quartier résidentiel (pavillons et cités HLM) du nord de Mérignac.
En dépit d’une réputation "chaude", il y fait bon vivre.
Lo capeiran = le chapelain ? Ou un diminutif de "capèra", mais pourquoi serait-il au masculin ?

prepausat per David Escarpit ;

 

 
Bordeaux / Bordèu

Mérignac

Le Minon
Minon / Minoun

en graphie alibertine :

Minon
Prononcer "Minoun". La transcription de "Minou" en "Minon" surprendra, mais (...)


La photo représente la maison "Le Pinous" rue Minon.
[Tederic M.]

Sans doute dérivé de Guilhèm.
[Dàvid]

"Minon" n’existe quasiment pas en Gascogne.
Voir par ailleurs notre échange sur ce quartier "(Le) Minon", qui serait bien "Minon" tout court, tel que l’écrit le Cadastre napoléonien.
[Tederic M.]


 

 
Bordeaux / Bordèu

Mérignac

Néo-gasconne à clôture de bois


L’exploration de Mérignac va nous permettre d’honorer ces néo-landaises des années 80 ou 90.
Cette vague néo-landaise (ou néo-gasconne) entre dans notre histoire de la Gascogne architecturale.
Sur le moment, comme le néo-basque et pour les mêmes raisons (reproche de pastiche et de manque de créativité...), elle a été décriée par beaucoup d’architectes (mais parfois ils sont hostiles au néo-régional par principe).
Mais l’allusion aux maisons landaises est émouvante et sympathique, même si elle ne suffit pas à faire de la qualité architecturale.

Celle-ci voisine avec d’autres, dans un chemin du quartier du Minon (Dàvid contrôlera, je ne trouve pas ce chemin sur le plan).
La palissade de bois nous dit tout de suite qu’on n’est pas sur un airial, mais comme barrière, on voit bien pire de nos jours (des barrières en plastique blanc).
A côté, il y a une autre néo-landaise, avec une clôture de "brane", qui aura aussi droit à l’hommage de Gasconha.com.

Mise à jour 2017 :
"Minon", et non "Le Minon", figure sur le cadastre napoléonien (section B feuille 1 Corneillan) comme un ensemble bâti isolé entouré de petites parcelles.
L’explication donnée par Dàvid ci-dessous (Guilhèm > Guilhemin > Guilheminon > Minon) et elle est en plus très typique de la toponymie gasconne !
Et dans ce cas, il semble bien qu’il y ait rarement un article ; donc "Minon" tout court !

prepausat per David Escarpit ; Tederic Merger ;

 

 
Bordeaux / Bordèu

Mérignac

Néo-gasconne à clôture de brane/brande


Dans le quartier du Minon.

prepausat per David Escarpit ; Tederic Merger ;

 

 
Bordeaux / Bordèu

Mérignac

Néo-gasconne avenue du Chut


Voisine, comme souvent dans le mélange mérignacais, avec une résidence d’un autre genre.

prepausat per David Escarpit ; Tederic Merger ;

 

 
Bordeaux / Bordèu

Mérignac

Avenue des Eyquems
Avenguda deus Eiquems

en graphie alibertine :

Los Eiquem

Eiquem prenom mascle / Eÿquem / Eyquem

Mentionné comme prénom par L’Histoire de Pessac de Raphaël St Orens sous la forme "Eyquem".
Quelle est l’origine de ce prénom, qui était aussi le nom de Montaigne ?
Les formes "Yquem" et "Ayquem" existent aussi.


Le style néo-basque pointe son nez...

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bordeaux / Bordèu

Mérignac

Pin Galant
Picalà ?


Aujourd’hui le "Pin Galant" !
La famille Samazeuil, propriétaire des terrains au début du XXe siècle, avait donné ce nom à une villa.
Quand elle fut détruite, on le transféra au théâtre qui le porte aujourd’hui.
Le nom Piquala apparaît notamment sur la carte de Belleyme.

prepausat per David Escarpit ; Tederic Merger ;