Lòcs (toponymie, paysage...) de Bazas

Bazadais

Bazas

Bergey

en graphie alibertine :

(lo) Vergèir
Prononcer "(lou) Bergeÿ".

vergèr, vergèir / verger

Prononcer respectivement "bergè", "bergèÿ".
Gascogne intérieure : vergèr (prononcer entre "bergè" et "bergé")

Cette maison semble proche du lieu Bergey qui figure sur le Cadastre napoléonien.

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bazadais

Bazas

Le Mirail

en graphie alibertine :

(lo) Miralh
Prononcer "(lou) Mirailh".

miralh / miroir, tour d'observation

Quant "miralh" apparait dans nos noms de lieux, ce doit être surtout le deuxième sens.

Du latin miraculum.

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bazadais

Bazas

Haouey

en graphie alibertine :

Havèir
Prononcer "Haweÿ".

hava / fève

Prononcer "habe", "habo", "hawo"...
havar : champ de fèves

Amateur de fèves ou cultivateur de fèves, ou tout autre sobriquet (cf havoèr), plutôt que champ de fèves.

prepausat per Gaby ;

 

 
Bazadais

Bazas

Petiry

Cette maison de Bazas, à la belle façade-pignon, est dite "Petiry". Il ne peut s’agir que de la forme basque de Pierre, mais je ne trouve aucune famille de ce nom sur Geneanet.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Bazadais

Bazas

Tiret


La maison Tiret, sur le territoire communal de Bazas, dépendant sans nul doute de l’ancienne commune de Poussignac : de l’étrange destinée de ces communes qui ont fusionné avec d’autres, tandis que d’autres ont survécu, alors qu’objectivement tout aussi modestes.

La maison Tiret se situe au débouché d’un chemin caillouteux, qui mène - en fait, ne mène pas - au Beuve, qui sépare Poussignac de Gans. Elle a l’air assez archaïque, au moins dans la partie à façade-pignon.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Bazadais

Bazas

Lubat

en graphie alibertine :

Lubat
Il semble que l’hypothèse "luc+vath", un moment avancée ici, ne soit pas bonne (...)

Lop prenom mascle / Loup

"Lop" estot tanben lo nom de mantuns princis vascons o ducs de Gasconha.
"Lop" qu’era la version romana deu basco "Otsoa".
Prononcer "Loup", en faisant entendre le "p".
Semble venir du nom de l’animal appelé "loup" en français et "lop" en occitan.


C’est un château un peu empesé, où la bonne bourgeoisie bordelaise pourrait avoir l’idée de faire des mariages. Le parc est magnifique, cependant.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Bazadais

Bazas

Lestanguet

en graphie alibertine :

Lestanguet + (l')Estanguet
Prononcer "Lestanguét" en faisant entendre le t final.

estanguet / halte, relais, "bar"

variante : estanquet


La sonorisation de [k] après la nasale, en termes moins pédants, le passage de Lestanquet à Lestanguet, est un trait plutôt pyrénéen, qui dénote l’ancien consonantisme gascon, sur substrat basque.

Seule une enquête plus poussée sur la présence éventuelle d’une famille Lestanguet, vraisemblablement béarnaise au vu de la distribution du patronyme, pourrait nous permettre se savoir s’il s’agit là d’un toponyme tiré d’un nom de famille, ou d’un trait de langue archaïque fixé en toponymie autour de Bazas (au hameau, ancienne commune, de Poussignac)

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Bazadais

Bazas

Rue Canet

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bazadais

Bazas

Rue Lucien Rozié


prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bazadais

Bazas

La Fontaine de Fontarabie
Hont arràbia ? / Hount arràbi ?

en graphie alibertine :

Hontarràbia
Prononcer "Hountarràbi". Palay : Multidiccionari francés-occitan « (...)

hont / fontaine, source

hontan ou hondan seraient d’autres formes, féminines aussi, de ce mot.

MP3 - 63.8 ko
Cau pas diser de nada hont "n’aurei pas besonh de çò de ton" !
Il ne faut dire de nulle fontaine "je n’aurai pas besoin de ce qui est tien" !


Sur le nom, voir le débat esquissé ici.
Je signale deux lòcs supplémentaires :
 Fonteravie à Gimbrède
 Fontarabie près de Corneillan dans la commune de Fourcés.

Palay donne « arrabì (B.L.) ; arràbie,-o (Lav.) » dans le sens « Raide, abrupte » ; appliqué à une source, c’est bizarre mais ça peut se comprendre... peut-être un retour au sens rapide...

prepausat per Tederic Merger ;