Lòcs (toponymie, paysage...) de Noaillan

Graves & Cernès

Noaillan

Le Juncarot

en graphie alibertine :

Lo Juncaròt
"La petite jonchaie"

junc / jonc

dérivé :
juncar (mot masculin - prononcer "junnca"*) : jonchaie

*C’est un des nombreux mots composés avec le suffixe "ar", qui exprime l’idée de "lieu planté de ...".

J’avais repéré sur la carte IGN, au lieu-dit "Le Juncarot" deux lagunes, au milieu de champs : je n’avais pas imaginé que les champs seraient grillagés.

J’aimerais pester contre le fait que la lande, ce vaste espace de liberté, est de plus en plus clôturé, fermé, grillagé, mais en l’espèce, les grillages en question "gardaient" de très belles vaches bazadaises.

Et après tout, rien n’indiquait une propriété privée : m’était-il possible d’aller photographier les deux lagunes ? Je ne sais pas, je le ferai si l’on m’assure que j’en ai le droit ... et si je ne risque pas d’être encorné !

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Graves & Cernès

Noaillan

Samadet
Samadèth

[Photo de Vincent P.]


 

 
Graves & Cernès

Noaillan

La Mole
La Mòla

en graphie alibertine :

(la/era) Mòla

mòla / moulin, meule

Prononcer entre "mole" et "molo".

variante : mola (prononcer entre "moule", "moulo", "moula")

dérivé avec un sens à préciser : molèra (moulère...)

JPEG - 50.7 ko
Luz-Saint-Sauveur - BIO DE RA MOULO / VIA D’ERA MOLA
Jolie plaque de rue, mais coupure surprenante !
D’ailleurs, j’aurais pensé que ça pouvait être "Bia d’era Moula", avec un "a" atonique comme à Villelongue par exemple...
Comment le Pays toy prononce-t-il ses voyelles féminines atoniques ?
Au fait, "mola/moulo" doit vouloir dire "moulin" ou "meule".
Tederic M.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Graves & Cernès

Noaillan

Chicoy Tony
Chicòi Tòni / Chicoÿ Tòni

en graphie alibertine :

Chicòi
Prononcer "Tchicoÿ", "Tyicoÿ"...

chicòi / petit

Tòni
Prononcer "Tòni", donc avec l’accent tonique sur Tò.

Antòni Antònia / Antoni / Antonia / Antoine / Antonie

Dérivés [Alis-Aiguillon 1600] :
Thony Touignet Tonio Thoigne Thonine (Antoine est fréquent à Aiguillon en 1600)
[Jean-Paul Passama]
Affectueux pour Antoni : Tinou (et Titou ?)


prepausat per Vincent P. ;

 

 
Graves & Cernès

Noaillan

Peyrebernède
Pèiraverneda

en graphie alibertine :

Pèiraverneda

pèira / pierre

Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peiruisha : résidu de pierres [G. Balloux]
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".

vèrn / vergne, aulne

Prononcer "bèrn".
Viendrait du gaulois "vernos".
dérivés :
Vernet, verneda, vernhet, vernheda
= aulnaie
Le masculin "vernet" désigne un bois plus petit que le féminin :
vernhet < vernheda
(explication de L. Vernhet)
Le "vèrn" était autrefois planté en bord de rivière pour bien le tenir par ses racines.
Et de son bois, on faisait des "esclòps " (d’où l’expression "arbre aux sabots").
"bois léger et imputrescible, il servit à confectionner jougs de boeuf et esclops. Avec l’écorce, on peut faire de la teinture brun-oranger et avec le bois un chauffage qui laisse très peu de cendres". [Guy Suire]

"Bois rouge, arbre de 25 à 30 m. Bois recherché en menuiserie, ébénisterie. Ecorce utilisée en décoctions contre l’angine et pharyngites."
[Gilles Granereau]


 

 
Graves & Cernès

Noaillan

Peyrepinotte
Peirapinòta


 

 
Graves & Cernès

Noaillan

Bedens


J’y vois plutôt une forme de Vital.
Il y a de nombreux Bidens aussi. Un Vicenç dont le "c" intervocalique serait passé à "d" ?

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Graves & Cernès

Noaillan

La Houeyte
La Hoèita o La Güèita

en graphie alibertine :

Lagüèita + (la) Güèita
Prononcer "Lagweÿte", "Lagweÿto", "Laweÿte"...

güèit, güèita / poste de guêt

pour la chasse, pour la guerre... ?

Prononcer (respectivement formes masculine et féminine) :
güèit : "gweÿte", "weÿte", "gweÿto", "weÿto"...
güèita : "gweÿte", "weÿte", "gweÿto", "weÿto"...

"guarda, òmi de guarda" (P. Morà) guarda = poste de garde


Prumèr diccionari tot en gascon : lo de Pèir Morà !

güèit, güèita = poste de guêt


 

 
Graves & Cernès

Noaillan

moulin de Fortis


 

 
Graves & Cernès

Noaillan

Les Anglades

en graphie alibertine :

(las) Angladas
Prononcer "Laz Anglados", "Laz Anglades"...