Lòcs (toponymie, paysage...) de Bieujac

Bazadais

Bieujac

Larroudès
L'arrodès

en graphie alibertine :

(los) Arrodèrs, Rodèrs
Prononcer "(louz) Arroudès".

arròda / roue

prononcer entre "arrode" et arrodo".
forme nord-gasconne : ròda

arrodèr, arrodèir (prononcer "arroudèÿ") : charron

Viendrait du gaulois "rota".
A rapprocher du basque "errota".

26/10/2005, 00:10:49

FANTOIR : ARROUDES


 

 
Bazadais

Bieujac

Chanteloiseau

Les agents du recensement et du cadastre qui ont francisé patronymes et toponymes n’étaient pas tous parachutés de Paris. Certains étaient indigènes (ce qui est encore plus machiavelique) et ont francisé les noms en comprenant parfaitement leur sens, avec un cynisme à frémir. Je pense que c’est le cas ici. 26/10/2005, 00:10:46

[Mise à jour 2017 : en gascon, on aurait Cantalausèth ou Cantalaudèth]


 

 
Bazadais

Bieujac

Guichairet

Encore la racine "Guiche" 09/11/2005, 15:11:42


 

 
Bazadais

Bieujac

Les barrails

en graphie alibertine :

(los) Barralhs
Prononcer "(lous) Barralhs".

barralh / pré clôturé, clos

Ou la clôture elle-même ? Prononcer "barrailh".


 

 
Bazadais

Bieujac

bartot

en graphie alibertine :

(lo) Bartòt, (los) Bartòts
Prononcer "(lou) Bartòtt", "(lous) Bartòts".

barta / barthe

Zone humide auprès d’une rivière.
"barta" est un mot prélatin.
Difficile d’affirmer si "barda" (voir les lieux qui s’appellent "Labarde") est une variante de "barta".
Si oui, on pourrait déduire à la fois "barda" et "barta" de bard ou bart qui veut dire "boue" ou "limon".

barta existe aussi en languedocien, mais avec un sens différent de forêt broussailleuse. Difficile de dire si les mots "barta" et languedocien et gascon ont une même origine.


 

 
Bazadais

Bieujac

dubourg

en graphie alibertine :

Deuborg
Prononcer "Doubourc".


 

 
Bazadais

Bieujac

labarthe

en graphie alibertine :

Labarta + (la) Barta
Prononcer entre "(la) Barte" et "(la) Barto".

barta / barthe

Zone humide auprès d’une rivière.
"barta" est un mot prélatin.
Difficile d’affirmer si "barda" (voir les lieux qui s’appellent "Labarde") est une variante de "barta".
Si oui, on pourrait déduire à la fois "barda" et "barta" de bard ou bart qui veut dire "boue" ou "limon".

barta existe aussi en languedocien, mais avec un sens différent de forêt broussailleuse. Difficile de dire si les mots "barta" et languedocien et gascon ont une même origine.


 

 
Bazadais

Bieujac

laborde

en graphie alibertine :

Labòrda + (la/era) Bòrda

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

 

 
Bazadais

Bieujac

les barreyres

en graphie alibertine :

Las Barrèiras

barrèra, barrèira / barrière

Prononcer respectivement "barrère", "barrèÿre"...
barrèra est la forme gasconne majoritaire.


 

 
Bazadais

Bieujac

magnon

en graphie alibertine :

Manhon
Prononcer "Magnou(ng)".