Lòcs (toponymie, paysage...) de Saint-Genès-de-Lombaud

Benauge

Saint-Genès-de-Lombaud

Le Galouchey

en graphie alibertine :

(lo) Galoishèir, (la) Galoishèira
Fabricant de "galoche" (francisme). Prononcer "(lou) Galoucheÿ", "(la) (...)

Un toponyme très emblématique du Bordelais.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Benauge

Saint-Genès-de-Lombaud

Poujeaux

en graphie alibertine :

(lo) Pojòu
Prononcer Poujòw, Pouyòw...

pei, poei, poi, pui / colline, hauteur

Prononcer " puï ".

Ce mot, sous ses nombreuses variantes, est une source inépuisable de noms propres, dans tout le domaine occitano-catalan.

variantes : poi (prononcer " pouï "), puèi, poèi, pèi (très fréquent en Bordelais et Médoc dans les noms de lieux, sous la forme "pey"), pèch (variante orthographique de "pèi").
"puch" semble être de la même famille, probablement une variante orthographique de "pui".
Signalons enfin puèg (languedocien) et puig (catalan), qui se prononcent plutôt "puech" et "poutch"...

Tout cela vient du latin "podium" (hauteur).
Dérivés :
pojòu, pujòu, qu’on retrouve sous les formes francisées "Poujeau" ou "Puyôo" et en languedocien sous les formes "poujol" et "pujol"
Berganton (p. 119) parle d’une "interchangeabilité" entre "puyau, puyèu, puyò" (pujau, pujèu, pujòu).
pojada (montée -fr. "poujade", "pouyade")

(los) Pojòus
Prononcer "(lous) Poujòws"...

pei, poei, poi, pui / colline, hauteur

Prononcer " puï ".

Ce mot, sous ses nombreuses variantes, est une source inépuisable de noms propres, dans tout le domaine occitano-catalan.

variantes : poi (prononcer " pouï "), puèi, poèi, pèi (très fréquent en Bordelais et Médoc dans les noms de lieux, sous la forme "pey"), pèch (variante orthographique de "pèi").
"puch" semble être de la même famille, probablement une variante orthographique de "pui".
Signalons enfin puèg (languedocien) et puig (catalan), qui se prononcent plutôt "puech" et "poutch"...

Tout cela vient du latin "podium" (hauteur).
Dérivés :
pojòu, pujòu, qu’on retrouve sous les formes francisées "Poujeau" ou "Puyôo" et en languedocien sous les formes "poujol" et "pujol"
Berganton (p. 119) parle d’une "interchangeabilité" entre "puyau, puyèu, puyò" (pujau, pujèu, pujòu).
pojada (montée -fr. "poujade", "pouyade")

IGN : Poujau
FANTOIR : Poujeaux


 

 
Benauge

Saint-Genès-de-Lombaud

Béarnés

en graphie alibertine :

(lo) Bearnés, Biarnés
Béarnais.

bearnés, biarnés / béarnais

Se prononce plutôt "biarnés", et s’écrit parfois ainsi.


 

 
Benauge

Saint-Genès-de-Lombaud

Le Plantey

en graphie alibertine :

(lo) Plantèir
Prononcer "(lou) Planteÿ".

plantèir, plantèr, planton / parcelle récemment cultivée

Prononcer respectivement "plantèÿ", "plantè", "plantou(ng)".
Jeune vigne par exemple.
[Flor de vinha - A. Viaut]

plantèr (prononcer "plantè") est la forme gasconne majoritaire.

Synonyme dans le Bazadais, mais bien plus largement, semble-t-il, en Gascogne, Guyenne et Haut Languedoc : planton (prononcer entre "plantou" et "plantoung").


 

 
Benauge

Saint-Genès-de-Lombaud

Lagrave

en graphie alibertine :

Lagrava + (la) Grava
Prononcer "La Grawe", "La Grabe", "La Grawo"...

grava / grève, gravier

Au sens minéral, bien sûr...

Prononcer entre "grabe", "grabo", "grawe", "grawo"...
dérivés :
gravèira (prononcer "graweÿre"), ou gravèra : gravière.
graveiron (prononcer "graweÿroung") : banc de gravier.
gravèr (prononcer "grabè", "grawè") : gravier.
gravissa (prononcer "grawisse, grawisso") : petit gravier.

Le pays des Graves, au Sud de Bordeaux, tire de là son nom. C’est une zone où la Garonne déposa jadis de nombreux cailloux.


 

 
Benauge

Saint-Genès-de-Lombaud

La Bidane

en graphie alibertine :

La Bidana
Prononcer "La Bidane".

bidana, bisana / borne

Voir les explications de ce mot ancien sur le lòc La Bidanne.


 

 
Benauge

Saint-Genès-de-Lombaud

Biere

en graphie alibertine :

Vièra
Voir l’explication concernant Bières à Couloumé Mondébat.


 

 
Benauge

Saint-Genès-de-Lombaud

Portail

en graphie alibertine :

(lo) Portau
Prononcer "(lou) Pourtaou/Pourtàw".

pòrta / porte

Prononcer entre "porte" et "porto".
dérivé :
portau (prononcer "pourtàw, pourtaou") : portail