Lòcs (toponymie, paysage...) de Sempesserre

Lomagne

Sempesserre

LA GACHONNE


 

 
Lomagne

Sempesserre

La Junquère

en graphie alibertine :

La Junquèra
Prononcer "La Junquère", "La Junquèro"...

junc / jonc

dérivé :
juncar (mot masculin - prononcer "junnca"*) : jonchaie

*C’est un des nombreux mots composés avec le suffixe "ar", qui exprime l’idée de "lieu planté de ...".


 

 
Lomagne

Sempesserre

La Planése

en graphie alibertine :

Laplanesa + (la) Planesa
Prononcer "planézo", "planéze" avec l’accent tonique sur né. Ce nom, qui (...)


 

 
Lomagne

Sempesserre

La Rébéquette

en graphie alibertine :

Rebequet
Prononcer "Rébéquétt".

arrebèc / contour, détour... revêche !

On trouve des "Larrebec" (donc L’Arrebèc) dans la toponymie gasconne*, et je pense là plutôt au sens physique que donne Palay "Lous arrebècs dou camp") qu’au sens de personne impertinente (qu’on pourrait cependant imaginer venir d’un chafre).

arrebèc,-que adj. – Impertinent,-e ; subs. - Riposte impertinente ; personne qui se rebèque. Palay (version provisoire)
arrebèc (G.) sm. – Contour, détour. Lous arrebècs dou camp. Palay (version provisoire)
arrebecà-s v. – Se rebéquer.
Multidiccionari francés-occitan

* Et aussi, par exemple, « les Arrebecs, 33125 Louchats »

On pourrait aussi envisager une mauvaise graphie pour "L’Arrebequet".


 

 
Lomagne

Sempesserre

LA REYRE

en graphie alibertine :

L'Arèira
Prononcer "L’Areÿre". Pluriel : Las Arèiras, à prononcer "Las Areÿres" en (...)


 

 
Lomagne

Sempesserre

LA SEBETTE


 

 
Lomagne

Sempesserre

LABAT

en graphie alibertine :

Lavath + (La/Era) Vath
La vallée.

vath / vallée

Prononcer entre "bat" et "batch".


 

 
Lomagne

Sempesserre

LABOURDASSE

en graphie alibertine :

La Bordassa
Prononcer "La Bourdasso".

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

 

 
Lomagne

Sempesserre

LACROUX

en graphie alibertine :

Lacrotz + La Crotz
Prononcer "Lacrouts".

crotz / croix

Prononcer "crouts".


 

 
Lomagne

Sempesserre

Lagardère

en graphie alibertine :

Laguardèra + (la) Guardèra
Prononcer "Lagwardère", "Lagwardèro", "Lawardère"...

guarda / poste de garde

Mot ancien, peut-être d’origine germanique.
Prononcer "gwarde", "gwardo", et même dans certains endroits "warde" ou "wardo".
Selon Tosti (http://www.jtosti.com/noms/), fréquent dans le "sud-ouest", le mot garde désignait au départ une tour de garde, puis une forteresse.

dérivé :
guardèra : sens proche de "guarda".
La forme "garda" peut exister en périphérie de la Gascogne (à confirmer) dans les zones de transition avec l’occitan central ou le limousin.

Vérifier si "guarda" et "guardèra" ne peuvent pas signifier quelque chose comme un "défens", terre réservée en propre au seigneur dans le système féodal.

guarderar, au sens à préciser, apparait dans la toponymie sous la forme "Gardéra"...