Lòcs (toponymie, paysage...) de Sauveterre

Savés

Sauveterre

ARPARENS


 

 
Savés

Sauveterre

Baurès

L’accent tonique était-il sur la deuxième syllabe ? Sinon, on pourrait envisager le pluriel de baure (boue).


 

 
Savés

Sauveterre

BERTIN


 

 
Savés

Sauveterre

BORDENAVE

en graphie alibertine :

(era/la) Bòrdanava
Prononcer "La/Era Bòrdo nawo, Bòrdo nabo, Bòrde nawe, Bòrde nabe..." avec (...)

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]


 

 
Savés

Sauveterre

BOUCHEDE

en graphie alibertine :

(la) Boisheda
Prononcer "Bouchéde", "Bouchédo"...

boish / buis

Prononcer "bouch".
Mais nos explorations toponymiques laissent penser qu’une prononciation "bous" est possible aussi, en tout cas dans les Landes.

Bois de buis.


 

 
Savés

Sauveterre

BROZI
Bròsi

en graphie alibertine :

(l')Ambròsi

Ambròsi prenom mascle / Ambroise

Ambròsi est un prénom occitan qui est présent en Gascogne.
Bien mettre l’accent tonique sur le "o" !
Attestations dans les noms de lieu gascons :
AMBROSI [CHELLE-DEBAT - 65]
AMBROZY [LANNES - 47]
LAMBROZY [SAINT-MARTIN-GIMOIS - 32]
"Je cherche la traduction de :
les ruchers de Saint-Ambroise
ou
"la ferme d’Ambroise".
merci"

les ruchers de Saint-Ambroise = los bornacs (prononcer et éventuellement écrire "lous bournacs") de Sent-Ambròsi

la ferme d’Ambroise = la bòrda d’Ambròsi
"bòrda" peut se prononcer "borde", "bordo"... ; ça dépend où, d’ailleurs selon l’endroit, "ferme" peut sans doute se dire différemment, mais "bòrda" est peut-être le plus répandu en Gascogne.

Accent tonique sur brò !
Doit être une aphérèse de Ambròsi.


 

 
Savés

Sauveterre

CAZAC


 

 
Savés

Sauveterre

DUPERIN


 

 
Savés

Sauveterre

EMPEYRON
En Peiron / En Peÿroun

en graphie alibertine :

(lo) Peiron
Prononcer entre "Peÿrou" et "Peÿroung". Diminutif de "Pèir".

Peiron Peirona / Peÿrou / Peÿroune / Peyronne

Dérivés ou variantes [Alis-Aiguillon] : Peyron
Pour le féminin, prononcer "Peÿroune".
Pour le masculin, prononcer entre "Peÿrou" et "Peÿroung".

"Peyronne" est attesté vers 1600 à Bordeaux.
"Peyrona" l’est aussi, c’est une forme non francisée, qui est donc plus ancienne que "Peyronne".

Le féminin "Peyroune" pourrait être déclaré à l’Etat Civil, mieux lisible par le grand public que "Peirona".
Et pourquoi pas le masculin "Peyrou" ?


 

 
Savés

Sauveterre

EN BOURROUIL

en graphie alibertine :

Borrolh
Prononcer "Bourrouilh"...

borrolh / noeud, aspérité du fil...

L’attraction du mot barrolh peut aussi agir.