Lòcs (toponymie, paysage...) de Sembouès

Rivière basse et Pardiac

Sembouès

PISTOLE


 

 
Rivière basse et Pardiac

Sembouès

SALIGAS

en graphie alibertine :

(lo) Saligar
Prononcer "(lo) Saligà".

saliga / saule

Prononcer entre "saligue" et "saligo".
En Tursan, Armanhac.
saligar (prononcer "saligà") : saulaie
[Vincenç]
saligat : saulaie, ou petit saule ?


 

 
Rivière basse et Pardiac

Sembouès

SANSON

en graphie alibertine :

Sanson
"Petit Sans"

Sans prenom mascle

Ce nom se retrouve probablement en Espagne dans le nom "Sanz".
Il pourrait venir du latin Sanctius.
Il a été porté par des rois vascons.
"L’utilisation du double nom* (Guilhem-Sans, Bernat-Guilhem, Sans-Guilhem...)
expliquait la filiation : Guilhem-Sans veut dire Guilhem fils de Sans, Sans-
Guilhem, Sans fils de Guilhem, Bernat-Guilhem : Bernat fils de Guilhem ou
encore un autre exemple Sans-Lop, Sans fils de Lop (pron. Loupp)." [G. Pepin]

Sanset, qui existe comme nom de famille, doit provenir de Sans.

*A l’origine, les vascons suffixaient probablement le deuxième nom par une terminaison (probablement "ez" ou "etz" ou "itz", exprimant le génitif, et qui se retrouve dans les noms espagnols actuels Sanchez etc...).


 

 
Rivière basse et Pardiac

Sembouès

SANSOU

Est probablement le même que Sanson.


 

 
Rivière basse et Pardiac

Sembouès

SARTOU

en graphie alibertine :

(lo) Sarto
Prononcer "(lou) Sàrtou".

sarto / tailleur

Prononcer "sartou" en mettant l’accent tonique sur "sar".
Variante : sarte ("sarté" avec l’accent tonique sur sar)


 

 
Rivière basse et Pardiac

Sembouès

TERRE ROUGE


 

 
Rivière basse et Pardiac

Sembouès

THEOUS

en graphie alibertine :

Tèus ? Teus ?
Prononcer "Tèws" ou "Téws".