Lòcs (toponymie, paysage...) de Sirac

Lomagne Gascogne médiane

Sirac

En Dumaine


Département du Gers.
"Dumaine" vient probablement du latin "Dominus", le maître.
Il s’agit encore aujourd’hui d’une maison "de maître", liée à un ancien "domaine".
[Valérie Vaingnedroye]


 

 
Lomagne Gascogne médiane

Sirac

Le Bilé

en graphie alibertine :

(lo) Vilèr
Prononcer "(lou) Bilè."


 

 
Lomagne Gascogne médiane

Sirac

BOUHEBENT

en graphie alibertine :

Bohavent
Prononcer "Bouhebén", "Bouhabén"...

bohar / souffler

bufar en languedocien.
La boha (prononcer "bouhe") est la cornemuse landaise.
dérivé :
bohada (prononcer "bouhade") : "giffle" en médocain

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« esbouhà v. Essouffler ; esbouhà-s, s’essouffler, perdre haleine.
esbouhàt,-ade adj. Essoufflé,-e, asthmatique ; se dit d’un terrain soufflé, bouleversé par les taupes.
desbouhà v. Dégonfler ; desbouhà-s, se dégonfler. »

vent / vent

Prononcer "bén".
esventar ("esbéntà") : éventer


 

 
Lomagne Gascogne médiane

Sirac

DEPAYRIS


 

 
Lomagne Gascogne médiane

Sirac

EN JACQUES


 

 
Lomagne Gascogne médiane

Sirac

EN SANGUILLET
En Sanguiet

en graphie alibertine :

Sanguiet
Prononcer "Sanguiét" en faisant entendre le t final.

sanguin, sanguilh / cornouiller

« sanguî, senguìni sm. Cornouiller (cornus sanguinea, plante), sanguinelle. Cf. hust-du. En Arm. on dit sanguilh.
sanguinade,-néde sf. Lieu couvert de sanguîs. N. de l. et de p. Sanguinet,-nède. » [Palay]
Multidiccionari francés-occitan

« SANGUINEDO, SANGUINADO (1. b.), (rom. sanguinado, b. lat. sanguineda, lat. sanguinctvm), s. f. Lieu couvert de cornouillers sanguins, v. courgnarcdo ; Sanguinède, nom de fam.’méridional. » [Tresor dóu Felibrige]
SENGUINI arbrisseau des haies, espèce de nerprun : Auron, senguini, espiaub... ARCH. Noisetier, nerprun, aubépine... - Voy. Sanglumi. [Lespy]

Un nom de lieu comme En Sanguillet (32430 Sirac) atteste Sanguilhet (ou Sanguiet ?) comme nom de personne.
« sanguilhà* (G.) sm. Bosquet de cornouillers. » [Palay]
*donc sanguilhar !
Autres dérivés dans la toponymie : Sanguinar, Sanguinadar, Sanguinhar... (Sanguina, Sanguinada, Sanguinia)...


 

 
Lomagne Gascogne médiane

Sirac

GIRONNE


 

 
Lomagne Gascogne médiane

Sirac

LA BORDENEUVE

en graphie alibertine :

La Bòrdaneva
Prononcer "Bordonébo, Bordonéwo..."

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]

(era/la) Bòrdanava
Prononcer "La/Era Bòrdo nawo, Bòrdo nabo, Bòrde nawe, Bòrde nabe..." avec (...)

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]


 

 
Lomagne Gascogne médiane

Sirac

LA BOURDETTE

en graphie alibertine :

Labordeta + (la) Bordeta
Prononcer "Labourdéte", "Labourdéto"...

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

 

 
Lomagne Gascogne médiane

Sirac

LA GRILLE