Lòcs (toponymie, paysage...) de Gazaupouy

Armagnac & Condomois

Gazaupouy

Le Déhés

en graphie alibertine :

(lo) Dehés, Dehens
Prononcer "Lou Dehès".

dehens / défens

Partie d’un domaine seigneurial qui était d’accès défendu.


Une vieille tour de type gascon a été transformée au XIXème siècle en maison de plaisance un peu grotesque à mes yeux.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Armagnac & Condomois

Gazaupouy

Nautèry

en graphie alibertine :

Nautèri
Arnautèri

Arnaut Arnauda / Arnaude / Arnaud

Comme le dit J.Tosti, sur son site des noms, "nom de personne d’origine germanique (arn = aigle + wald < waldan = gouverner)".

L’IGN met un accent grave sur le e, et ça semble juste !


 

 
Armagnac & Condomois

Gazaupouy

Ferrebouc

en graphie alibertine :

Herraboc
Ferre bouc ? Semble venir du chateau de Herrebouc ou Ferrabouc près de Saint (...)

hèr / fer

Prononcer "hè".
Dérivé :
herrèira, herrèra :
FEW (ferraria) :
"Afr. ferrière ’installation pour extraire, fondre et forger le fer’, npr. ferriero. [...]
Im gallorom. ist es als s. fast ganz verschwunden, in ortsnamen aber sehr weit
verbreitet : Ferrière(s), im gask. auch Herrère"*
herrar : ferrer

*En gallorom. c’est presque complètement disparu comme s. [substantif, je suppose], mais encore très répandu dans les noms de lieu.


 

 
Armagnac & Condomois

Gazaupouy

Baudon

en graphie alibertine :

Baudon
Prononcer "Bàwdou(ng)".


 

 
Armagnac & Condomois

Gazaupouy

Betbeze

en graphie alibertine :

Bèthvéser
Prononcer "Bètbézé" en mettant l’accent tonique sur bé !

bèth, bèra / beau

belle : bèra (prononcer entre "bère" et "bèro")
dérivés :
beròi ("beau" ; prononcer "béroÿ" - parfois abrégé en "broÿ")
beròia ("belle" ; prononcer entre "béroye" et "beroyo")
beror (prononcer "bérou") : beauté
beutat (prononcer "béoutat") est un francisme assez ancien.

véder / voir

Prononcer "bédé" en mettant l’accent tonique sur la 1ère syllabe.
Autre forme du verbe : véser, et aussi veire en Médoc.


 

 
Armagnac & Condomois

Gazaupouy

Bordes

en graphie alibertine :

(las) Bòrdas
Prononcer "(las) Bòrdas", "(las) Bòrdos"...

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

 

 
Armagnac & Condomois

Gazaupouy

Bramepan


 

 
Armagnac & Condomois

Gazaupouy

Corne


 

 
Armagnac & Condomois

Gazaupouy

Guiraute

en graphie alibertine :

Guirauta
Prononcer "Guiraoute", ou "aou" "est une diphtongue. Sans doute en rapport (...)

Guiraut Guirauda / Géraud

"Géraud de Budos" attesté en 1273.

Le féminin "Guirauda" pourrait être proposé à l’Etat civil sous la forme "Guiraude" mieux lisible pour le grand public que "Guirauda".


 

 
Armagnac & Condomois

Gazaupouy

La Bourdasse

en graphie alibertine :

La Bordassa
Prononcer "La Bourdasso".

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko