Lòcs (toponymie, paysage...) de Valence-sur-Baïse

Armagnac & Condomois

Valence-sur-Baïse

Les Capots

en graphie alibertine :

(los) Capòts
Prononcer "(lous) Capòts".

capòt / cagot

Les cagots ont été une communauté discriminée en Gascogne, peut-être depuis même avant que la Gascogne s’appelle "Gascogne".

cagòt, gahet... sont des synonymes utilisés par endroits. Peut-être plus que "cagòt", même ?

Parçans des lòcs "Gahet(s)" et "Los Capòts".

Il va falloir tracer le parçan, très vaste, des bourgades qui ont leur quartier des Capòts (les cagots), toujours à l’écart, en dehors des remparts s’il y en a comme à Valence sur Baïse.

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Armagnac & Condomois

Valence-sur-Baïse

Flaran

en graphie alibertine :

Hloran
Prononcer "Louran". Forme gasconne normale pour un nom originel latin (...)

Visite de l’abbaye de Flaran l’autre jour, premier monument public du Gers en termes de fréquentation, dit le dépliant touristique.
Magnifiquement restauré depuis ma lointaine première visite (par le département du Gers) ce chef d’oeuvre roman tardif abrite une très belle collection d’oeuvres d’art (peintures et sculptures, la collection Simonow) prêtée pour 7 ans renouvelables (et renouvelés).

Mais rien de gascon là dedans alors qu’au début de sa reprise par le département il devait devenir le « Centre culturel de Gascogne ». Il n’est jamais trop tard pour bien faire !

prepausat per Gerard Saint-Gaudens ;

 

 
Armagnac & Condomois

Valence-sur-Baïse

Pébergé
Pevergèr

en graphie alibertine :

Pevergèr
Prononcer "Pébergè".

vergèr, vergèir / verger

Prononcer respectivement "bergè", "bergèÿ".
Gascogne intérieure : vergèr (prononcer entre "bergè" et "bergé")

/ pied

En plus de la signification "pied = partie du corps humain", apparait souvent dans les noms de lieu pour désigner le bas (ou même le commencement ?) d’un élément du paysage.

Cassini : Peverger

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Armagnac & Condomois

Valence-sur-Baïse

Le Gibra

en graphie alibertine :

(lo) Gibrar
Prononcer "Lou Gibrà". Un endroit où il y a des genêvriers ?

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Armagnac & Condomois

Valence-sur-Baïse

AGNAN


 

 
Armagnac & Condomois

Valence-sur-Baïse

ARTIGAUT

en graphie alibertine :

Lartigau + (l')Artigau
Prononcer "Lartigaou" (où "aou" est la diphtongue àw). Très courant en (...)

artiga / friche

Beaucoup de noms de lieu et de personne sont composés avec "artiga" francisé en "artigue" (ex : Artiguevieille).
Les lieux ainsi nommés ont parfois été défrichés au Moyen-Age pour faire face à une augmentation de population.
Le verbe "artigar" veut dire "défricher" en castillan, de même que "eishartigar" en gascon.

Ce mot appartient à une couche lingüistique très ancienne, peut-être ligure.
Le toponyme "artigue" et les défrichements médiévaux


 

 
Armagnac & Condomois

Valence-sur-Baïse

Aulagnères
Aulanhèra / Aoulagnèro

Aulagnère : on devine la racine aulan (noisette, noisetier), mais ce ne semble pas une forme gasconne. Alors, nom de famille importé ? Par exemple, nom du meunier du moulin devenu le moulin d’Aulagnère (cadastre napoléonien) ?
Le s final ne figure pas sur les cartes anciennes.


 

 
Armagnac & Condomois

Valence-sur-Baïse

BACADE

Cassini écrit "Bucade", mais le cadastre napoléonien "Bacade".


 

 
Armagnac & Condomois

Valence-sur-Baïse

BERDESQUE

en graphie alibertine :

(la) Berdesca

verdesca ? berdesca ? / terrasse de maison, bretêche, point élevé, lieu d'observation

Prononcer "berdésco"...
Serait plutôt languedocien, pourtant apparait en toponymie gasconne, vers l’Armagnac.

verdesca apparait clairement comme la version d’oc du français bretêche.
Si l’étymologie est le "bas latin brittisca", il faudrait l’écrire berdesca.


 

 
Armagnac & Condomois

Valence-sur-Baïse

BET SETI

Bèth Seti / Beau Site ?