Lòcs (toponymie, paysage...) de Rieumes

Savés

Rieumes

Lengo de bioou

en graphie alibertine :

Lenga de biòu

lenga / langue

Prononcer entre "lengue" et "lengo"

bueu, beu, bòu, buu, biòu / boeuf

Attention à la double diphtongue "ueu" (Prononcer un peu comme "uéou") !
Variantes : beu, bòu, buu (prononcer "buw")...


 

 
Savés

Rieumes

Barbazan


 

 
Savés

Rieumes

Gilis

en graphie alibertine :

Gilis
Pluriel de Gili ou Gili + suffixe atonique -is ?


 

 
Savés

Rieumes

Houns de la Costo

en graphie alibertine :

Lacòsta + (la) Còsta
Prononcer "Lacòsto".

còsta / côte

dérivés ou variantes :
costalat : côteau

On aurait pu penser que le mot còs, qui explique le nom de famille Ducos, et des noms de lieu comme Cos d’Estournel, soit un còst dont on ne prononce pas le "t" final. còs = tertre, côteau, monticule
Mais il viendrait plutôt d’une racine prélatine "kos" (colline) qui aurait survécu en gascon.

"còsta" pourrait être le mot pour traduire le français "colline", même si "tuc", "turon", et d’autres, peuvent dire des types particuliers de colline ou de relief.

Lahont + La Hont + Era Hont

hont / fontaine, source

hontan ou hondan seraient d’autres formes, féminines aussi, de ce mot.

MP3 - 63.8 ko
Cau pas diser de nada hont "n’aurei pas besonh de çò de ton" !
Il ne faut dire de nulle fontaine "je n’aurai pas besoin de ce qui est tien" !

(lo) Hons
Prononcer "(lou) Houns".

hons / fond

Prononcer "houns".

Dérivé : honada, honsada
« hounade, hounsade : Enfoncement, bas-fond, excavation ; partie inférieure d’un champ en pente où s’accumule la terre éboulée ; en G. aussi vallon. V. houns. » [Palay]
Multidiccionari francés-occitan

Cassini : Fon de la Coste
Carte d’état major du 19e siècle : Hont de la Coste

Difficile de trancher, entre hons (fond) et honts (fontaines).


 

 
Savés

Rieumes

Lariouméte
L'Arriumet ? L'Arriumeta ? / L'Arriwmétt ? L'Arriwméto ?

IGN 1950 et Cassini : La Rieumette (où on retrouve graphiquement la parenté avec Rieumes dont il faudrait trouver le sens !)
On peut aussi imaginer "L’Arriumet" diminutif de "L’Arriume", travesti en féminin par une mauvaise coupure.


 

 
Savés

Rieumes

Les Plégats

en graphie alibertine :

(lo) Plegat
Prononcer "(lou) Plégatt". Que veut dire exactement "(le) Plié" ? Palay : (...)

plegar / plier, courber

Et aussi "mettre à l’abri".

Prononcer "plégà".

FANTOIR : Las Plegats (sans doute une cacographie : un e pris pour un a à cause du s suivant)
Cassini : Les Plegats


 

 
Savés

Rieumes

La Menjotte
La Menjòta / La Menjòto

en graphie alibertine :

Menjòt
Prononcer le t final.

Domenge, Domengue, Dominge Domenja / Dominique / Dominique

Pour Domenja, prononcer entre "Doumenje" et Doumenjo".
Pour Domenge, prononcer "Doumenjé", mais sans mettre l’accent tonique sur le "é" final.

"Domenge" est attesté vers 1600 à Ladaux (Entre-deux-Mers).
Evolution occitane du latin Dominicus.

L’occitan a l’avantage de distinguer le masculin du féminin.

IGN 1950 : La Menjotte
IGN et FANTOIR : La Minjotte


 

 
Savés

Rieumes

Beaupuy

en graphie alibertine :

Bèthpui
Prononcer "Bèthpuÿ"


 

 
Savés

Rieumes

Esquireau
Esquiròu / Esquiròw

en graphie alibertine :

(L')Esquiròu

esquiròu, esquiròt / écureuil

existe aussi :
gat-esquiròu (mot à mot "chat-écureuil")
esquiròt
gat-esquiròt
esquirol est une forme plus languedocienne.

Réaup-Lisse : le chalet de vacances "Lou gat-esquiro"
Dans l’enceinte de la base de loisirs de Lislebonne, sur une pente qui descend vers l’étang, il y a un groupe de chalets en bois. Ils portent tous des noms gascons d’habitants de la campagne ou de laforêt :
gat-esquiròu (écureuil), crabòt (chevreau), guit (canard)...
Tederic M.
Capbreton - L’Esquiro
Vincent.P

IGN : Esquirol


 

 
Savés

Rieumes

La Fontagnère

en graphie alibertine :

La Hontanhèra
Prononcer "La Hountagnèro" avec l’accent tonique sur gnè.

hont / fontaine, source

hontan ou hondan seraient d’autres formes, féminines aussi, de ce mot.

MP3 - 63.8 ko
Cau pas diser de nada hont "n’aurei pas besonh de çò de ton" !
Il ne faut dire de nulle fontaine "je n’aurai pas besoin de ce qui est tien" !

IGN 1950 et Cassini : la Fontanière