Bourgeais, Cubzaguais, Fronsadais

Saint-André-de-Cubzac / Sant Andrieu de Cubzac

- Tederic Merger


 

La Chapelle de Cabarieu / La Capèra de Cabarriu / La Capère de Cabarriw

en graphie alibertine :

Cabarriu
Prononcer "Cabarriw". A rapprocher de cap d’arriu, fin de rivière (qui (...)

cap / tête, bout

Aussi bout ou extrémité de quelque chose.
Ex : cap deu bòs = bout (fin ou commencement) du bois.
dérivé : acabar (terminer)

arriu, riu / rivière, ruisseau

Prononcer "arriw".
autre forme, sans le a prosthétique gascon : riu
arrieu (prononcer "arriéou") en luchonnais.
nom de lieu contenant le mot : Saint Michel de Rieufret
dérivés :
arrivet : ruisseau
arrivau : signification exacte à préciser.
arribèra : plaine, large vallée

Dans la partie "landaise"* de Saint André de Cubzac...

* jouxtant à la commune de la Lande de Fronsac


 

Grans de sau

  • Tederic, tu es allé sur des routes que j’ai beaucoup empruntées lors de mes virées photographiques dans cette zone d’interface, entre la gasconnité faible (mais autrefois plus importante, vu la toponymie) des rives de la Dordogne et le monde gabay, sur substrat gascon évanoui du Nord-Bourgeais et du Nord-Cubzadais.

    Une photo mienne, d’octobre 2016, pile deux ans, que je n’ai jamais mise en ligne.

  • Cabarrieu est un patronyme béarnais. Ça m’étonnerait que ce soit directement lié à un cours d’eau !

  • Pr’amor "arriu" ne seré pas possible (lo a prostetic) ? Totun que sembla n’i àuger d’autes en Fronsadés (Larroudey a Saillans...).
    Pr’amor n’i auré pas d’arriu a "Cabarieu" ? Benlèu que n’i avè un ? Vesi justament sus la carta de l’IGN com ua coma qui pren naishença a "Cabarieu", e tanben lo "chemin du Rivet" qui pòt vénguer d’un arriu.

    Quant au toponime, vesi per exemple lo "Ruisseau de Cabarieu" a Montesquieu (82 - Carcin - doncas en zòna lengadociana), e tanben lo lòc Cabarieu a 500 m d’aqueth arriu. Pensi pas qu’aqueth e vengue d’un patronime bearnés...
    E quan cerqui "Cabarrieu" dens lo FANTOIR, que me’n balha per tota la Gasconha, e sonqu’un en Bearn.

  • En faveur de l’hypothèse descriptive, l’on trouve le fait que sur Cassini, deux maisons sont nommées "Cabarieu", l’une à côté de l’autre, plus la "Chapelle de Cabarieu" : on a comme un hameau avec lieu de culte (ancien lieu de pèlerinage pour les femmes infécondes, si j’en crois les occurrences sur Google Books).

    Il y a donc comme un faisceau de présomption pour que le nom de Cabarieu décrive simplement le site, et constitue un essai de paroisse autonome qui aurait échoué. On comprend mal qu’un site aussi important tire son nom d’un patronyme béarnais, surtout quand le patronyme en question est une formation gasconne qui semble classique et pan-gasconne, voire pan-occitane.

    Pour ma part, je ne vois aucune raison qui empêche que Cabarieu soit une formation locale, étant entendu que si elle est comme une paroisse, c’est de toute façon un lieu formé dans un gascon fronsadais plus archaïque (qui devait alors être ... fronsaguais, haha), et il semble net au vu de la toponymie que le phénomène du ar- prosthétique a été connu sur les rives de la Dordogne.

    "En haut de la rivière", en somme : cela correspond sans doute assez au site initial, par rapport à la Virvée, qui se jette dans la Dordogne. Les lieux ont probablement été anciennement très boisés, et la chapelle devait constituer le seul lieu hospitalier, désigné en fonction de sa position relative par rapport à la rivière de la Virvée, que l’on traverse via le pont de Lapeyre.

    Maintenant, il faut expliquer le Cabarieu du Quercy, en une zone guyenno-languedocienne qui ne connaît pas le ar- prosthétique, en théorie (il me faudrait relire précisément, voir si le phénomène n’a pas pu être sporadique). "Cap a riu" ?

  • Je tente d’insérer ci-dessous la carte de l’IGN qui montre selon moi la possibilité d’un arriu qui prendrait naissance à Cabarieu / Cap arriu.
    L’affichage de la photo aérienne par Géoportail montre comme un rideau d’arbres qui pourrait bien accompagner un ruisseau ou ancien ruisseau.
    Mon hypothèse est alors que l’arriu en référence du nom ne serait pas la Virvée*.
    Si l’insertion directe ne marche pas, essayez ce lien.
    cap veut aussi dire source d’une rivière, je crois : Capbarthos etc.

    *A propos de la Virvée, je viens de découvrir des attestations "Virevée" ; "l’Estey du Virevée". Je les détaille sur la fiche de Saint Romain la Virvée.
    Saint-Romain-la-Virvée / Sent Roman dau Viravea / Sén Rouman dàu Birebée


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document