Pays gabaye

Bonzac

- Vincent P.


 

Guibayle

en graphie alibertine :

(lo) Baile
Prononcer "Baÿlé" en mettant l’accent tonique sur "Baÿ".

baile / bailli

Prononcer "baïlé" ou "baylé" en mettant l’accent tonique sur la 1ère syllabe.
Selon J. Tosti, le bailli était "représentant du seigneur dans la commune".
Cette fonction devait être assez commune, vu le nombre de noms de famille ou de lieu composés avec ce mot.

« Le bayle/ baile représente le fondateur. S’il s’agit d’un paréage, il peut y avoir plusieurs bailes. »
Des sauvetés aux bastides gasconnes

dérivé : bailiu
Multidiccionari francés-occitan

« Bayliu bailliage : La fidance deu esser deu bayliu on lo qui-s deffen es poblat. [Lespy] »

Bonzac, dans la vallée de l’Isle, se situe dans la Grande Gavacherie, où le substrat d’oc commence à être assez maigre, en comparaison de Galgon, la commune voisine.

La toponymie d’oc, d’ailleurs, n’est pas très typée gasconne, mais pourrait être tout autant limousino-périgourdine : Feyzet, Montfavier, ... Il est probable que même dans son substrat d’oc, l’on n’avait jamais connu le h- gascon. D’autres font potentiellement plus gascons : Truquet, L’Espi, Pouton, ...

D’autres sont ambigus comme "Aux Ricauds" : on suppose qu’il s’agit d’une forme d’oc méridional, avec maintien de ca-, comme "La Caderie", "Lapourcaud" sur la commune voisine de Saint-Martin-du-Bois (33).

Tout ceci réclamerait une étude plus large, englobante, sur l’ensemble de la toponymie de la Grande Gavacherie. J’en viens enfin au toponyme proposé ce jour : Guybayle. L’on reconnaît nettement le mot d’oc, dont gascon, baile "bailli", reste à comprendre la formation globale, peut-être tout simplement "Guy-Bailli".


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document