Maremne & Seignanx Pays negue Landes de Gascogne

Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac


 
en graphie alibertine :

Marsac, Marçac

Sent Joan
Prononcer "Sén Jouan".

Joan Joana / Jouan / Jouane / Jean / Jeanne

Attesté en 1415 dans les registres de la Jurada de Bordèu sous la forme "Johan" : Johan Argui, Johan Arostanh.

Saint Jean de Marsacq - panneau reflétant une certaine présence du gascon
 l’Arrayade / l’Arrajada : le rayonnement du soleil
 Lous Balens / Los Valents : les vaillants
Tederic M.
Saint Jean de Marsacq - route de l’Abelha
 Cet "Abelha" ne semble pas être un "lòc" ancien.
 Cette route semble être une création pour desservir un lotissement.
 Elle voisine avec la "route de l’Esquirou".
Aussi bien "abelha" (abeille) que "esquiròu" (écureuil) sont des mots gascons écrits en graphie alibertine.
Peut-être que de vieux habitants de Saint Jean de Marsacq pourraient nous dire si ces noms ont été donnés par une municipalité soucieuse de mettre une touche de gascon dans la viographie ?
Il est plus que probable que ces mots ne sont pas prononcés correctement par la population générale.
Tederic M.

 

 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Saint-Jean-de-Marsacq / Sent Joan de Marsac :


 

 

 

Grans de sau

  • Pour votre gouverne (de drakkar). En ce qui concerne l’étymologie de Saint-Jean-de-Marsacq c’est assez simple.
    Il s’agit de la métathèse, très commune en gascon et en norvégien, de Saint-Jean-du-Massacre puisque, le 21 juin 795, les Vikings massacrèrent toute la population, après avoir ravagé le Pays de Bjorn.

    Réponse de Gasconha.com :
    Pour les gasconhautes non avertis : à prendre au second degré.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document