Pays basque voisin Pays negue Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune Pays charnégou

Biarritz


 

Articles


 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Biarritz :


 

 

 

Grans de sau

  • On remarque un certain nombre de toponymes basques, parfois gasconnisés : Chipy-Xipi, Haroitch-Harretxe, Jaureguy-Jauregi, Larrendouette-Larrondoeta, Maite, Marichoumé, Nescatoy, Letou-Letu,Ponpous-Ponpots, Larrache-Larraitz...

    • Adishatz Emanuel !
      Dans les cas que vous avez relevés, je ne vois pas des noms gascons sauf peut-être pour Larrepunte :
      Palay donne le mot arrèpunte :
      Multidiccionari francés-occitan

      « arrèpunte sf. Pointe de soutien ; arrière-goût laissé par un vin qui aigrit ; en Mt, pic derrière le principal ; partie arrière d’une éminence. »
      On peut donc envisager L’Arrepunta comme nom gascon qui exprimerait une caractéristique du relief, avec dedans le mot arrè(r) pour dire arrière et non occident.

      Le suffixe -aga est généralement analysé comme basque, il me semble.
      Dans Gardague, le radical peut être vu comme gascon ; garda, guarda est courant en toponymie gasconne ; si c’était Gardaygue, je verrais le mot aiga (eau) mais je ne trouve pas Gardaygue en toponymie gasconne, et en plus, aygue n’est généralement pas réduit en ague.

      Le livre Racines : Biarritz par ses rues de Ací Gasconha semble lisible entièrement par Google Livres.
      N’en ayant lu que de courts extraits, je m’abstiens de porter un jugement.

      Note pratique :
      J’ai pu ouvrir le document d’Emanuel par WordPad.

  • Je suis bien d’accord avec Tederic ;seul "Larrepunte" a quelque chance d’être un toponyme gascon dans cette liste.Je ne connais pas le livre en question mais qu’il prenne en référence le livre plus que discutable du Dr Lemoine ne me parait pas bien sérieux.
    Une réserve sur ce que vous écrivez:votre étymologie de Marie Hourdin me parait aventureuse et pas seulement parce que Hourdin est après tout un patronyme français répandu dont Généanet doit nous donner la répartition géographique.Il faudrait sans doute que motxordin soit un mot composé à l’origine pour qu’il ait été ainsi cassé en deux ...Par parenthèse,le gascon du Bas-Adour a emprunté le mot pour désigner une (ou une) vieux(vieille) célibataire avec une connotation un peu péjorative.

  • C’est un fait désormais indiscutable depuis l’étude sur la toponymie de Biarritz et d’Anglet que la zone a été gasconnisée relativement tardivement, disons au XVIIème siècle, voire plus tard.

    http://ikerketak.wifeo.com/louvrage-dhector-iglesias-au-format-pdf.php

    Il semble acquis que c’est l’influence de Bayonne qui a été cruciale dans ce mouvement, mais pour ma part, j’ajouterais que j’ai cru déceler, via les registres généalogiques disponibles sur Geneanet, un phénomène migratoire gascon important, continu et renouvelé.

    Dans tous les cas, il est clair que Biarritz était "charnègue". Comment en douter à la sonorité des quartiers historiques de la ville, tels que recensés par Iglesias ? Boussingorry, Hurlague, Legure, Harausta, Hubiague. Les seuls "quartiers" traditionnels au nom gascon sont Carnassé et La Vigne.

    En revanche, la microtoponymie du XVIIIème, toujours recensée par Iglesias, est majoritairement gasconne : Le Vergé, Lavigne, Bourdet, Destebot, Lous Sablacats, ...

    http://ikerketak.wifeo.com/documents/paroisse_de_Biarritz.pdf

  • Basques ou Gascons, restons Vascons ! Tant de points nous rapprochent si l’on prend la peine d’aller les chercher dans l’histoire. Je ne vais pas les énumérer.
    Il ne peut y avoir de "frontières" linguistiques, culturelles ou autres entre nous.
    Comme s’il n’y avait pas assez des français et des espagnols pour en mettre des frontières !... Pendant que s’étalent les chipotages linguistiques les langues s’étiolent. Pour le Gascon, elle est aujourd’hui une langue de musée. Pour l’Euskara un combat colossal à mener pour lui donner un statut officiel.
    Perço qui es de jo, purmèir quan èri joen qu’éi après lo Gascon. Adara, qu’apreni l’Euskara ! Vascon Cap e tot !...

  • Mes non cau pas arrenonciar per lo gascon tanpauc, a maugrat de la dificultat !


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document