Albret néracais Gascogne médiane Landes de Gascogne

Sos

Chouette village dont je suis surpris qu’on ne fasse pas plus la promotion. Et surtout, haut-lieu de la Gascogne puisqu’oppidum des Sotiates, peuple aquitain.

Un homonyme en Aragon : Sos del Rey Católico, Zauze en basque, dans la vallée de Sositania, également un oppidum remarquable.
[Vincent.P]

Aussi ville où a habité le poète gascon Emmanuel Delbousquet, considéré comme prometteur, mais mort jeune.
[Tederic]


 

Articles


 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Sos :


 

 

 

Grans de sau

  • Sos est même le lieu d’une grande bataille entre l’armée de Crassus et l’armée sotiate (aidée de quelques cités voisine, sans doute), seule résistance armée notable des peuples aquitains à la pénétration romaine.
    Ce qui mériterait bien un petit monument, selon les vieilles traditions françaises en la matière. Mais il est vrai que ce n’étaient que des Aquitains, alors bof...

  • ... est évoqué par "L’odeur du bois : Une enfance gasconne" de Pierre Rongier :
    http://books.google.fr/books?id=mUWOy7USIikC&dq=r%C3%A9aup&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

    L’esplanade du Pitouret y est évoquée :
    "promenade ombragée par des marronniers. C’était un lieu de promenade très prisé des sotiates"
    "Du Pitouret, on apercevait après l’orage ou la pluie, au-dessus de la forêt landaise, la chaîne des Pyrénées. C’était magnifique !"

  • Les gasconistas sont familiers de l’opposition aquitains / gaulois résumée par la célèbre phrase de Cesar :

    Gallos ab Aquitanis Garumna flumen, a Belgis Matrona et Sequana dividit (la Garonne sépare les gaulois des aquitains, la Marne et la Seine les sépare des belges)*

    A Sos, haut lieu de la résistance des aquitains (précisément les sotiates) contre César, cette phrase n’a pas l’audience escomptée : comme le montre le panneau touristique ci-dessous, c’est le caractère gaulois de la Sos antique qui est mis en avant.
    Et j’ai vu récemment que le nouveau bar-tabac (repris par des "gens du Nord" !) s’appelle lui aussi "Le Gaulois" :
    Sos. "Le Gaulois" pour vous servir !

    *La Garonne séparait l’Aquitaine protohistorique, ancêtre de la Gascogne, de la Gaule celtique.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aquitaine_protohistorique
    Il n’est pas exclus que cette Aquitaine ait parfois été appelée "Gaule aquitaine", et cela de plus en plus à partir de la conquête romaine.
    Mais vu l’assimilation courante gaulois-celte, dire que les aquitains (et donc les sotiates !) étaient gaulois sème la confusion et nuit à l’affirmation contemporaine de la Gascogne.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document