Pays d’Orthe

Saint-Cricq-du-Gave


 
en graphie alibertine :

Sent Cric

Cric prenom mascle

Aqueste prenom pòt paréisher un pau estranh, mès que seré la version gascona de "Cyricus", coma "Ceri" ("Cyr" en francés) n’es la version lengadociana o provençala.
En Gasconha, i a redde de lòcs qui s’apèran "Sent Cric" ("Saint Cricq" en francés).
Lo "Circq" de Saint Circq Lapopie poderé aver la medisha hont.
En Gascogne, beaucoup de lieux s’appellent "Saint Cricq".

Lo Gave + Lo Gàver
Prononcer "Lou Gàbe" avec l’accent tonique sur Gà.

D’où vient le mot gave ? En 1388, le Gave d’Oloron est dit "Lo Gaver". Selon Palay, un petit gave, c’est un "gabarét".
L’étymon doit donc être un pré-roman gabarru, sachant que dans les langues ibéro-pyrénéennes, la racine gabarr- sert à désigner des végétaux épineux.

Eglantier : gabardèro en gascon, gabardera en aragonais, gavarra en catalan.

Ajonc épineux : gabarro en gascon béarnais, garaba en Cantabrie.

Ronce : awarro dans le Gers.

Il n’y aurait rien d’étonnant à ce qu’un hydronyme tirât son nom d’un végétal. Cela pose le problème des formes telles gabas sans r (la racine gab toute seule désigne le rhododendron).


 

 

 

 

 

Grans de sau

  • Rien d’étonnant mais ce serait plus étonnant qu’un hydronyme donnât à lui tout seul un nom générique (gave comme neste peut à lui seul vouloir dire "rivière venue de la montagne")


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document