Albret landais Marsan Landes de Gascogne

Brocas


 
en graphie alibertine :

Brocars
Prononcer "Broucàs".

bròc / buisson épineux

Pourrait bien être d’origine celtique.
bròc blanc : aubépine
"Arbuste pouvant dépasser les 10 m, épineux, pouvant vivre plus de 500 ans ; utilisé comme haie défensive (bétail), mais aussi comme porte-greffe. Fruits (cenelles) comestibles (excellentes confitures) et plante médicinale connue (cœur, antispasmodique, insomnies…)."
[Gilles Granereau]
bròc negre : prunellier
dérivés :
brocar (prononcer "brouca"),
broquèira (prononcer "brouquèÿre"), broquèra (prononcer "brouquère") : endret plantat de bròc (donc, taillis épineux).
broquissa, broquisha :
« brouquisse sf. – Hallier, fourré. Palay »

[Vincent.P]

Gentilé des habitants de Brocas : Brocassais, Brocassaise... Le respect de l’origine gasconne du nom aurait plutôt conduit à "brocarais". En tirant par les cheveux, on pourrait avancer que la terminaison -és sur "Brocars" donne "brocarsés", et que le gascon prononce comme d’habitude "rs" comme "ss", donc "brocassés", donc "brocassais" en français... Mais la réalité est sans doute plus prosaïquement celle de l’ignorance et de la perte de mémoire.
[Tederic M.]


 

 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Brocas :


 

 

 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document