Pays de Buch Landes de Gascogne Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune

La Teste-de-Buch / La Tèsta de Bush


 
en graphie alibertine :

(la) Tèsta
Prononcer "(la) Tèste".

tèsta / front

Prononcer entre "tèste" et "tèsto".

Bush
Discussion ici de la prononciation authentique et de la graphie alibertine (...)

"Teste" aurait le sens de "front de mer".
Le Dictionnaire toponymique de la Gironde est sorti !

Pas sûr du tout : il y a d’autres toponymes comprenant "Teste" (Teste bère etc.) en pays de Buch, qui ne sont sur aucun front de mer.
Deux pages toponymiques de Robert Aufan sur la Teste, précieuses par leur documentation, leurs explications et leurs illustrations (surtout celle sur "La Montagne") :
Les lieux-dits de la Montagne
LES RUES DE LA TESTE, PYLA et CAZAUX


 

Articles


 

Lòcs (toponymie, paysage...) de La Teste-de-Buch / La Tèsta de Bush :


 

 

 

Grans de sau

  • Il existait autrefois une unité de fabrication de Peintures possédée par un Gallière, banquier à Sarlat. Existe-elle encore ?

  • "Teste = front de mer" ?
    "Teste" me paraît être plutôt tout simplement le français "tête" = capitale, à rapprocher du "captalat" de Buch.
    Quant à aboutir à un "occitan gascon" (!) "Tèsta de Bug"..., comme le voudraient certains, inutile de s’attarder...

  • Bonjour Monsieur de Cauna,

    L’occitan gascon, je n’en pense pas du bien (euphémisme). Je me contente d’être modestement un peu sauvage et gascon, ou vascon, et je ne prétends pas appartenir à une quelconque, bien que brillante, civilisation méditerranéenne sur les bords pluvieux de mon océan.
    La Teste de Buch. On a entendu beaucoup de choses dont, La Tête de Bois. Bref du grand n’importe quoi. On y a vu des Grecs (le Pyla, Arès), des Celtes à casques ailés et longues moustaches blondes (ça c’est l’Histoire à la Michelet) et aussi, plus récemment, des hordes de Vikings colonisant la Gascogne. Comme vous, je pense à un Caput Boiatum, tout simplement (comme Caput Vasconiae). Ensuite, une traduction littérale qui aurait tout aussi bien pu aboutir à ’Lou Cap de Buch’ (on a bien le terme Captalat).
    Quand à Buch, c’est clairement prononcé CH et pas K par TOUS les autochtones et tous leurs voisins (Lou Testut a tort et Vincent Poudampa totalement raison). Buc, ce sont les "estrangeys" qui disent ça. Entendre ’La Test de Buk’ est assez fréquent.
    Si Buch est un avatar de Boiates, dont l’ethnonyme gascon est Bougès (Lous Bougès sur le Bassin et Lous Bougeus en Born. Il y a des microtoponymes, notamment un à Sanguinet), se pose la question de sa graphie en gascon normé : c’est celle que je me suis posée en 1998 quand j’ai réalisé ma première carte de Gascogne. Plusieurs choix :

    1-L’orthographe patoisante à la française Buch. Cette façon d’écrire entretien la confusion entre CH et K. La preuve en est que les nouveaux venus ne savent pas et disent les deux. A la limite, Bush serait mieux lu par tous, étant donnée l’imprégnation de l’anglais. Soyons pragmatiques.
    2-L’orthographe gasconne normée (dite "occitane") qui donnerait Buc ou Buish.
    3-L’orthographe gasconne classique avec X, Buix.
    4-Le choix Bug, qui restitue le G étymologique de l’ethnonyme. Mais, en graphie normée, le G final se prononce TCH et pas CH. C’est pourtant ce que j’avais choisi il y a 17 ans. J’y ai renoncé par la suite mais certains écrivent encore comme ça en oubliant que ça se lit Butch.

    De toute manière, comme pratiquement plus personne n’a une connaissance correcte du gascon, que peu de monde n’est au fait des ces questions toponymiques et que, pour résumer, 99,9% de la population s’en contrefiche, le présent débat n’a que peu d’intérêt.

    Bien cordialement.

    Philippe Lartigue

  • Il me semble que madame Bénédicte Boyrie-Fénié a donné pour
    Teste le sens de :élément topographique, élévation, tertre ...


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document