Armagnac & Adour Gascogne médiane

Verlus


 
en graphie alibertine :

Verlús
Prononcer "Berlús"


 

 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Verlus :


 

 

 

Grans de sau

  • On trouve comme forme normalisée : : Verlush.

    A mon sens, il n’est pas toujours utile de marquer le son chuinté du s, qui est la vraie prononciation de s en gascon, un peu comme en espagnol (mais aussi comme dans l’imitation de l’accent auvergnat en français).

    Le s français, proche de la z espagnole en somme, était un son inconnu dans la majeure partie du domaine gascon qui ne connaissait que le s chuinté. La francisation se mesure aussi au maintien des phonèmes.

  • La conséquence de la prononciation chuintée du "s" gascon est que certains noms de lieu peuvent avoir été orthographiés "ch" pour noter ce "s" ; ça vaudrait le coup de chercher, ou d’au moins avoir toujours ça à l’esprit quand on cherche à comprendre des noms gascons.
    Je viens de lancer à tout hasard une petite recherche sur Géoportail... aussitôt je trouve à Perquie (40190) un "Lanuche" que Cassini écrit "Lanusse" (avec la notation ancienne du double s).
    Du coup, on ne peut pas exclure que des lòcs "Berluche" soient en réalité des "Berlusse"...

  • Sait-on l’étendue géographique de ce son chuinté ?

  • On ne sait pas l’étendue, ce sont des questions qui n’ont été abordées qu’imparfaitement par les atlas linguistiques qui ont eu à se confronter à des générations déjà bien francisées qui avaient abâtardi ces phonèmes sans s’en rendre compte d’une génération à une autre, parfois chez un même locuteur.

    Autant qu’on sache cependant, le s chuinté était le s de base de toute la Gascogne, du Languedoc, du Limousin et de l’Auvergne, bref d’une large France méridionale. Imprécision sur la Provence, très tôt francisée dans son articulation.

    La carte 2180 de l’ALG que je vais reproduire ultérieurement traite de cette question mais au fond, elle ne met qu’en évidence des foyers de relâchement.

    Petite anecdote : un ami m’a fait remarquer un jour "pourquoi quand tu parles espagnol, tu prononces s comme un ch ?". Tout simplement parce que c’est ainsi que l’on prononce l’espagnol, à tout le moins l’espagnol de la Vieille Castille. Un des traits des francophones qui s’essaient à l’espagnol est, outre la difficulté à placer l’accent tonique, l’absence de distinction entre s et z (qui existe dans les dialectes andalous et en Amérique du Sud).

  • ... pour qu’elle soit plus lisible, par une série adéquate de clics gauches ou droits...

    JPEG - 265.5 ko

    (Je mets <doc6795> : 6795 est le n° du document, qu’il faut aller voir dans la souillarde)

  • Vincent, je ne suis sans doute pas le seul à ne pas comprendre les termes utilisés par la carte. Je comprends "chuinté" mais pas "apico-alvéolaire" !
    Et le genre d’explication donnée par Wikipédia ("une consonne apicale dont le lieu d’articulation se situe au niveau des alvéoles des dents de la mâchoire supérieure. La constriction est obtenue avec la langue") est du chinois pour moi.
    Du coup, la carte ne me sert à rien... Qué souÿ frustrat !

  • Moi non plus je n’ai jamais tout compris.

    Pour simplifier, il faut lire "apico-alvéolaire" comme signifiant prononcé plus en arrière que le s français, et qui tend vers "ch", comme en espagnol péninsulaire. En un mot : chuinté.

    Bref, la carte montre les points où s n’est pas systématiquement chuinté et est passé au son français, qui se forme plus en avant. Si vous savez prononcer le s chuinté castillan, c’est quelque chose d’intuitif mais c’est difficile à décrire.

    La carte semble montrer également si je ne me trompe pas que le son z était aussi produit plus en arrière en gascon, ce qui tend à confirmer mes impressions, à savoir qu’il tend parfois vers j.

    On se rend compte en fait que le français est une langue qui zozote presque. Prononcez "cerise" en français et "cerisa" en gascon vielle mode.

    Attention ! Si le gascon possède le son s du castillan, il ne possède pas le son z du basque et du catalan, sauf en Bethmale.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document