Esquilhot

Rare comme NF. Geneanet l’atteste deux fois en Béarn.


 
Variante(s) graphique(s) :

Esquillot

Rare, mais attesté par Geneanet et Geopatronyme.


  en graphie alibertine :

(l')Esquilhòt

esquilhòt / noix

Prononcer "eskilyòtt".
S’appliquerait plutôt aux "noix décortiquées".
Mais quand on trouve ce mot en toponymie, il s’agit probablement de l’arbre lui-même, le noyer, de même qu’on trouve des lieux Laulan, Lauran (L’Aulan...) alors que aulan ou auran veut dire a priori noisette et non noisetier.

Grans de sau

  • Dans son dico :
    1) esquilhòt ;s.m.- Noix, écalot, cerneau. Dans cette locution " pèrde-s lous esquilhòts" se débonder, faire une succession de pets ; "mascalhà esquilhòts" macher des noix, ne pas articuler ; "balhà esquilhóts" éconduire un prétendant.
    2) esquilhòt-e ; s.- En style plais. personne malingre, sèche ; par ext. dépourvue. N.de p., Esqillot, Desquilho.
    Syn. nogue, nose, hàlhou.
    3) esquilhote ; sf.- grosse noix de st Jacques ; les enfants en font une ronfleuse ; par assimil. femme rondelette