- Tederic Merger

Albret néracais Gascogne médiane Landes de Gascogne

Sos

Construction éclectique au Bernet

en graphie alibertine :

(lo) Vernet
Prononcer "(lou) Bernét" en faisant entendre le t final.

vèrn / vergne, aulne

Prononcer "bèrn".
Viendrait du gaulois "vernos".
dérivés :
Vernet, verneda, vernhet, vernheda
= aulnaie
Le masculin "vernet" désigne un bois plus petit que le féminin :
vernhet < vernheda
(explication de L. Vernhet)
Le "vèrn" était autrefois planté en bord de rivière pour bien le tenir par ses racines.
Et de son bois, on faisait des "esclòps " (d’où l’expression "arbre aux sabots").
"bois léger et imputrescible, il servit à confectionner jougs de boeuf et esclops. Avec l’écorce, on peut faire de la teinture brun-oranger et avec le bois un chauffage qui laisse très peu de cendres". [Guy Suire]

"Bois rouge, arbre de 25 à 30 m. Bois recherché en menuiserie, ébénisterie. Ecorce utilisée en décoctions contre l’angine et pharyngites."
[Gilles Granereau]


Non, il n’y a pas que des maisons en ruine à Sos. Ici, c’est le contraire !

Elle n’est pas vasconne de forme ; c’est plutôt une longère, et la pente du toit et les tuiles plates* rappellent certaines maisons d’après 1900 (les arcachonnaises...) ; mais elle fait un petit clin d’oeil au modèle vascon par son fronton central, et peut-être aussi par ce qui semble un emban au bout à droite.

Au total, je trouve qu’elle peut bien s’insérer dans le bâti un peu hétéroclite qui parsème la route de Sos à Poudenas. Reste l’inconnu de l’enduit : de quelle couleur sera-t-il ?

* Les tuiles ont des couleurs qui rappellent pourtant agréablement celles des tuiles canal traditionnelles.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document