- Tederic Merger

Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Poudenas

L’Air dans le brouillard / L'Erm dens la bruma / L'Err den la brumo

en graphie alibertine :

(l')Èrm

èrm / terre non cultivée, déserte

« (latin eremus) ; desèrt, tèrra perduda, non cotivada, lana, bosiga », ce’ns ditz lo "Tot en gascon".
Prumèr diccionari tot en gascon : lo de Pèir Morà !

Prononcer plutôt "èrr".


Il est connu que les "Bel Air" gascons cachent parfois des "Erm".
Et "L’Air" tout court pour un nom de domaine rural, c’est tellement aberrant qu’il y a forcément autre chose derrière ce mot français.
La carte de Cassini écrit "Lerm". Donc, c’est bien L’Erm !
Le cadastre napoléonien écrit déjà "Lair", et la carte d’état major du 19e siècle s’engouffre dans la brèche ("L’air"), suivie aveuglément par l’IGN : "l’Air" !

Cette dérive nous confirme quand même que nos ajòus ne prononçaient pas le "m" final.

Les bastisses : l’ensemble est imposant, il parait largement désaffecté ; vieux bâtiments non fonctionnels pour l’agriculture moderne, je suppose. Mais Lèrm semble toujours une exploitation agricole importante.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document