Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Mézin

- Tederic Merger


 

Machotte / Mashòta / Mashòto

en graphie alibertine :

Mashòta
Prononcer "Mashòto"


La maison est en ruine, et ça semble irréversible : les murs penchent, ils tombent...

C’était sans doute une borde assez modeste, qui répond au type vascon par son toit à deux pentes, sa façade sous pignon, sa dissymétrie, son orientation... à l’orient.
Difficile de dire s’il y avait un emban : il aurait été à l’endroit où c’est le plus démoli.

J’aime bien le frinestoun.

Derrière la maison, un figuier... Je ne sais pas si le figuier avait par ici un rôle symbolique comme Isidore Salles le décrit pour son pays.
Lou Higuè / Lo Higuèr

Mais beaucoup de vieilles maisons rurales ont leur figuier. Ségu qu’aimawon las higos...

Le nom Machotte est attesté depuis Cassini.
Il existe aussi à quelques km de là, près du château de Carboste.
Machotte (de Coumalech)

J’y verrais un "Massotte" (petite maison ?) avec le "s" chuinté.
Comme Machique, Machic, Machoc (33420 Naujan-et-Postiac, apparait sur le cadastre napoléonien) et compagnie... qui apparaissent ici et là en Gascogne ? Rien de sûr...
Il me semble par exemple que Cassini écrit "Massicot" (avec le double s à l’allemande) le Machicot de Civrac en Médoc.
Il y a "La Massotte" à Saint Louis de Montferrand près du bec d’Ambès.
L’IGN donne "Massotte" à Lespugue (31) que le cadastre napoléonien écrit "Massoque".
Comme souvent avec les "ch", on peut hésiter entre le "s" chuinté et le "t" mouillé...


 

Grans de sau

  • C’est la thématique "regardons le vieux monde gascon se casser la gueule", sur Gasconha.com !

    Quelle mélancolie se dégage de ces photos ... Le raffinement d’une civilisation décatie. Le soin particulier, des enduits, des fenêtres, ...


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document