Gascogne toulousaine

Merville

- Vincent P.


 

Ancien corps de ferme, rue de la Brasserie


Ce bâtiment est très intéressant. Il semble qu’il soit un ancien corps de ferme, une annexe d’un certain genre, qui de toute évidence a perdu sa vocation première.

Il est difficile de savoir si ce bâtiment a été enduit à une date antérieure, comme le bâtiment principal que l’on devine sur gauche (enduit au ciment gris des Trente Glorieuses).

Dans tous les cas, il était traditionnel que seul le bâtiment principal soit enduit, les bâtiments plus utilitaires (granges, hangars, ...) ne l’étant pas. Du coup, l’on peut voir que la brique n’est pas le seul matériau employé à Merville, puisque celle-ci alterne dans le mortier avec des galets, probablement extraits de la Garonne.

D’où mon grand questionnement depuis des années : pour quelle raison Toulouse n’a-t-elle pas utilisé les galets de la Garonne pour son bâti et a privilégié la brique ?


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document