Gascogne toulousaine

Merville

- Vincent P.


 

Le Château / Le Castèth / Lé Castèt

en graphie alibertine :

(lo) Castèth, (los) Castèths
Difficile dans les toponymes de distinguer castèth de sa forme plurielle (...)

castèth / château

casteran (prononcer "castéra") : châtelain
casteret : petit château
casterar (prononcer entre "castérang" et "castéra") : château ou place-forte


Assez joli château classique au NO de Toulouse, rive gauche de la Garonne, en pays de langue gasconne (mais fortement teintée de languedocien toulousain), dans l’ancien pays de Rivière-Verdun, le long de la rive gauche de la Garonne, autour de Verdun et Grenade.

La région possède l’article masculin le (à prononcer : lé), que les occitanistes, pour des raisons normatives, ont censuré à Toulouse même, ce contre toute l’histoire de la langue à Toulouse et contre leur grand poète Godolin.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document