Rivière basse et Pardiac

Louslitges


 

Malajasse

en graphie alibertine :

Malajaça
Prononcer "Malajàsso"... Pourrait même avoir, en toponymie, le sens figuré (...)

jaç, jaça / gîte, gisement

Il semble que le dérivé jaça (mot féminin à prononcer entre "jasse" et "jasso") existe aussi :
Lu dans un ancien numéro de la revue "Détours en France" :
"...En Ariège, une jasse est une prairie plate avec de l’eau, là où les bêtes peuvent "s’ajasser", c’est à dire se reposer la nuit..."
(rapporté par Barrus de
http://www.pyrenees-passion.info)

Les chasseurs emploient le mot pour désigner l’endroit où le lièvre, le chevreuil, ou le sanglier ont dormi.
[B. Tauzin]

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

jasse sf. – C. jas et aussi litière ; place où l’on se couche ; l’empreinte laissée par celui, celle qui s’est couché. Si tu-m hès sourtì de ma jasse, si tu m’obliges à me lever

mau / mal, mauvais

Prononcer "maou", ("aou" étant une diphtongue).
féminin "mauvaise" : mau comme le masculin, ou mala (prononcer entre "malo" et "mala").


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document