- Tederic Merger

Queyran Gascogne médiane Tonneinquais

Razimet

Bâtisse près de Hurgoye / Bastissa entà Hurgòia / Bastisso entà Hurgòyo

en graphie alibertine :

Hurgòia ? Urgòia ?
Prononcer "(H)urgòyo"


Il y a deux bastisses, et celle de devant, qui était probablement en partie ou en totalité une grange, a été évidée pour faire un magistral emban/balet !

Le nom "Hurgoye" sonne un peu vascon. Il n’est pas certain que le "H" initial soit justifié, sachant que nos scribes, au moins en Gascogne garonnaise, ont eu tendance à le supprimer quand il l’était ("h" gascon venant du "f" latin) et à en rajouter un quand il ne l’était pas (ce dernier travers surtout pour des mots figurant dans des textes gascons patoisants).

Dans "Le tresor de Pau : archives du chateau d’ Henri IV", chapitre "Archives écclésiastiques", figure "Catherine Urgoye".
Sinon, pas trouvé d’attestation du nom Hurgoye ou Hurgoy ou Urgoy, ni en nom de famille ni en nom de lieu. Ah si, "Urgoy" comme nom de famille en Bretagne, mais étant une variante de "Urvoa", il ne doit pas se prononcer "Urgoÿ" mais "Urgwa" ?