Graves & Cernès

Podensac


 

Place Garibaldi


Il y a un débat actuellement dans l’occitanisme : une part non-négligeable des militants pensent qu’il est ridicule de retrouver les vieux noms et de faire du dit "occitan" une langue qui exprimerait une autre réalité, artificielle.

Pour ma part, je suis fermement opposé à cette démarche : je ne nie pas la part d’artificialité à retrouver les vieux noms qui ne sont plus en usage, mais cela permet un retour en arrière salutaire, qui ressuscite la vieille langue, son univers, loin de la pensée française révolutionnaire un peu con-con de l’hommage convenu aux Grands Hommes.

Podensac est de ces communes gasconnes dont le patrimoine toponymique a subi la francisation, linguistique comme culturelle. On s’en fout de Garibaldi à Podensac. Complètement.

Si des habitants de la commune nous lisent, ils pourraient se pencher sur le passé de leur village, et renouer avec les anciennes appellations.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document