Rive droite gasconne Anneau gascon Esprit Bastide Gascogne médiane

Aiguillon

- Tederic Merger


 

Au coin de la rue Sabatté

en graphie alibertine :

(lo) Sabatèr
Prononcer (lou) "Sabatè".

sabatèr / cordonnier

Prononcer "sabatè".

C’est dans la partie la plus vieille d’Aiguillon, peut-être le noyau de la bastide ?
Il doit s’agir de Fernand Sabatté.
Son nom est bien gascon, mais il a quitté Aiguillon à l’âge de 6 ans, d’après la fiche Wikipédia, pour l’École des beaux-arts de Bordeaux, puis l’École des beaux-arts de Paris... Le chemin classique vers la consécration parisienne, à laquelle la "petite patrie" d’origine finit par faire écho...
Ses oeuvres me semblent d’un classicisme étonnant pour avoir été peintes dans les dernières années du 19e siècle, après les impressionnistes, et peu avant le cubisme !

Le petit sac à dos qui figure en bas à gauche de la photo est ma signature involontaire.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document