- Tederic Merger

Còr de Comenge Savés

L'Isle-Jourdain / L’Isla En Jordan

carrèra Grégoire Lasebo / rue Georges Laborie

en graphie alibertine :

(la) Bòria
Prononcer "Bòri" avec l’accent tonique sur Bo (sur le modèle de la Tàpia) ; (...)

bòria / bouverie, ferme

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« bòrie sf. Bouverie ; ferme, (v. m. remplacé aujourd’hui par borde). N. de p. Borie, Laborie. »

La viographie de l’Isle-Jourdain montre une certaine créativité, avec des plaques bilingues gascon/français, mais aussi des plaques mêlant français et italien, ou français et castillan, selon la ville jumelée à honorer...
Ici, l’originalité est de faire figurer dans la version gasconne le nom de plume "Grégoire Lasebo" qui est l’anagramme du nom réel "Georges Laborie".
Pour le coup, le nom (inventé) figurant dans la version gasconne est moins gascon, ou occitan, que celui, Laborie, figurant dans la version française !

on a baptisé une rue, récemment créée entre le lycée Joseph-Saverne et le collège du Clos-Fleuri. Elle portera désormais le nom de Georges-Laborie qui a voué sa vie à transmettre le savoir et l’amour de la langue occitane à des générations de Lislois. Né en 1919 à L’Isle-Jourdain, de parents lislois, Georges Laborie portait humblement le béret gascon sous lequel bouillonnaient un esprit toujours en éveil et un humour subtil.

https://www.ladepeche.fr/article/2014/07/11/1916824-une-rue-portera-le-nom-de-gregoire-lasebo.html

https://www.libraria-occitana.org/auteur/laborie-georges-lasebo-gregoire/


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document