Gascogne toulousaine

Colomiers

En Jacca / En Jacar ?

N’es pas mei briga l’En Jacca d’autes còps, mès las bastissas i son aimablas.

Sur les lieux indiqués par les pancartes, Piquemil et Tucol sont courants en Gascogne (le second sous la forme Tuco).


 

Grans de sau

  • Dans En Jacca on reconnait la particule honorifique En si courante en Gascogne toulousaine.
    En et Na particules honorifiques (texte d’Ernest Nègre numérisé)

    Mais "Jacca" ?
    IGN 1950 : Enjaca
    Carte d’état major du 19e : Jaqua
    Cassini : Enjaca

    La particule honorifique suggère que "Jaca" (graphie la plus simple) était d’abord un nom de personne, un patronyme.
    La recherche dans les patronymes régionaux ne donne pas grand chose, sauf un
    "JAQUA J Marie Abadis"
    entre 1800 et 1900 à
    Toulouse [Geneanet].
    Dans les toponymes régionaux, les deux candidats les plus sérieux sont en pays de Foix dans les Pyrénées languedociennes :
    09206 Montferrier SARRAT DE JACAS (Jacars ?)
    09324 Varilhes CAMPS DE LA GALAGE DE JACA

    On peut imaginer un mot jacar, peut-être dérivé du verbe jacar :

    jacà C. ajacà, gîter ; jacà-s, se gîter, se coucher, s’étendre ; se dit aussi pour les bêtes, les oiseaux qu’on chasse et qui s’accroupissent ou se tapissent pour passer inaperçus. V. jas.

    [Palay]
    Multidiccionari francés-occitan


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document