Blayais

Blaye


 

Loumède / Lomeda / Louméde

en graphie alibertine :

Lomeda
Prononcer "Louméde". "L’Omeda / L’Ouméde" (lo bòsc d’omes / l’ormaie), pr’amor (...)

olom, alom, aulom, om / orme

Prononcer "ouloum".
Variante : om (prononcer "oum") ; peut-être aussi òm (prononcer "om") ?

omet, aumet : ormeau

Berganton (p. 91) donne "oumerac" (omerac) pour ormaie, en considérant un suffixe -ac au sens collectif.


Exemple de toponymie gasconne à Blaye, en l’occurrence un château, généralement la toponymie d’oc la mieux conservée.
[Vincent.P]

Pensi que podem escríver "L’Omeda / L’Ouméde" (lo bòsc d’omes / l’ormaie), pr’amor que deu estar suu modèle de "verneda", "aubareda", et tot aquò...
[Tederic]


 

Grans de sau

  • Il va falloir que les partisans de la graphie classique se mettent d’accord d’ailleurs :
    le suffixe prend-il un accent grave ou non (-eda ou -èda) ?
    Tantôt l’un, tantôt l’autre, même chez Grosclaude.

    Loumède est également un patronyme plutôt sud-gascon.

    Réponse de Gasconha.com :
    Eh bien le nom Loumède sera créé sur Gasconha.com !-)

    Pour savoir trancher entre accent aigu et accent grave, il est commode d’avoir sous la main un locuteur du "parlar negue" : l’accent aigu, il le prononcera "e", et pas l’autre. Dixit Halip Lartiga, e qu’u podem hidar !



Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document