- Vincent P.

Haut Entre-deux-Mers Entre-deux-Mers

Mouliets-et-Villemartin

Mouliets

en graphie alibertine :

Moliets
"molinets" (petits moulins) avec la perte, générale en gascon, du "n" (...)

molin / moulin

prononcer plutôt "mouli".
dérivés :
molièir (prononcer "moulièï) ou molièr (meunier)
molia (prononcer "moulïe", "moulïo"...) : forme féminine de molin  ?
moliar, molinar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...))

Mouliets est l’une des paroisses constitutives de la commune moderne de Mouliets-et-Villemartin, sur les bords de la Dordogne. C’est désormais un hameau, le centre-bourg de ladite commune se trouvant à Pique-Sègue.

Nous sommes aux confins de la langue gasconne, dans l’ancien Bazadais épiscopal, mais Mouliets est un toponyme d’une gasconnité éclatante : quasi-homonyme du Moliets landais, c’est évidemment une forme dérivée de molin "moulin", avec chute du -n- intervocalique, trait largement disparu dans la dernière version de la langue autochtone localement.

Bref, une preuve de plus que le gascon fut un "tout", et que tous ses traits définitifs furent probablement connus sur l’ensemble du domaine identifié comme gascon, à une date plus ancienne.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document