Bazadais

Le Nizan


 

Priam de Peyrusse / Priam de Peirussa

en graphie alibertine :

(la) Peirussa
Le lien avec le mot "pèira" parait certain ; le sens de la terminaison (...)

pèira / pierre

Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peiruisha : résidu de pierres [G. Balloux]
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".

Priam
Il y a quelques lieux Priam en Gascogne, et aussi Priames à Montpouillan.


 

Grans de sau

  • Est-ce que ça pourrait être le nom, un peu "précieux", de quelque aristocrate local ?

  • Sur le cadastre de 1830 il n’est mentionné qu’un loc "Priam".
    La mention "de Peirussa" serait donc postérieure à cette époque.
    "Priam" (nom du dernier roi de Troie qui aurait péri dans le siège de Troie) fut-il un nom de baptême au Moyen-âge ?
    Quant à "Peirussa" ???

    Réponse de Gasconha.com :
    Peirussa est la forme normalisée en graphie occitane alibertine.
    C’est "Peyrusse" qui pourrait figurer dans des documents officiels.

  • Je suis réservé sur l’origine homérique de ce Priam-là.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document