Bazadais

Mazères

- David Escarpit


 

Roquetaillade / Ròca Talhada

en graphie alibertine :

Ròcatalhada

arròc, ròc / roc, rocher

En gascon, on a plutôt arròc
arròca (prononcer "arroque") : roche

talhar / couper

Prononcer "tayà".
talhada (prononcer "tayade") : chemin percé dans un bois [Alain Champ]


Le château bien connu.


 

Grans de sau

  • Roche taillée, percée, coupée.
    Je ne pense pas qu’il faille aller chercher beaucoup plus loin.

  • L’acte daté de 1243 de la paroisse Sainte-Eulalie de Bordeaux cite "Esteue d’Errocatailhada", c’est-à-dire Etienne de Roquetaillade.

    Cette forme gasconne est surprenante car elle fait état d’un er- prosthétique en lieu du classique ar- ... comme en basque (par exemple, le latin ripa donne arriba en gascon, erripa en basque) !

    On peut probablement restaurer pour ce château du Bazadais à la forte gasconnité : "Arròca Talhada".

  • Certainement, le plus beau site du Bazadais ! Dommage que Viollet-le-Duc ait quelque peu massacré la forteresse, par une restauration tout à fait excessive.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document