Médoc

Bégadan

Pey du Gry, du Gric / Lo Pèi dau Gric / Lou Peÿ dàw Gric

en graphie alibertine :

(lo) Pei
Prononcer "(lou) Peÿ".

pei, poei, poi, pui / colline, hauteur

Prononcer " puï ".

Ce mot, sous ses nombreuses variantes, est une source inépuisable de noms propres, dans tout le domaine occitano-catalan.

variantes : poi (prononcer " pouï "), puèi, poèi, pèi (très fréquent en Bordelais et Médoc dans les noms de lieux, sous la forme "pey"), pèch (variante orthographique de "pèi").
"puch" semble être de la même famille, probablement une variante orthographique de "pui".
Signalons enfin puèg (languedocien) et puig (catalan), qui se prononcent plutôt "puech" et "poutch"...

Tout cela vient du latin "podium" (hauteur).
Dérivés :
pojòu, pujòu, qu’on retrouve sous les formes francisées "Poujeau" ou "Puyôo" et en languedocien sous les formes "poujol" et "pujol"
Berganton (p. 119) parle d’une "interchangeabilité" entre "puyau, puyèu, puyò" (pujau, pujèu, pujòu).
pojada (montée -fr. "poujade", "pouyade")

(lo) Grith, Gric

grith / grillon

gric existe aussi. Voir Gric de Prat (grillon de pré), chafre d’un écrivain du Sud-Médoc, le docteur de Romefort, et nom d’un groupe de musique traditionnelle actuel dans le Bordelais.

Un bégadanais prononce "Peÿ du Gric".


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document