Médoc Landes de Gascogne Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune

Naujac-sur-Mer

- Vincent P.


 

Pey Bruga / Pèir Brugar ? Pèi Brugar ?

en graphie alibertine :

(lo) Pei
Prononcer "(lou) Peÿ".

pei, poei, poi, pui / colline, hauteur

Prononcer " puï ".

Ce mot, sous ses nombreuses variantes, est une source inépuisable de noms propres, dans tout le domaine occitano-catalan.

variantes : poi (prononcer " pouï "), puèi, poèi, pèi (très fréquent en Bordelais et Médoc dans les noms de lieux, sous la forme "pey"), pèch (variante orthographique de "pèi").
"puch" semble être de la même famille, probablement une variante orthographique de "pui".
Signalons enfin puèg (languedocien) et puig (catalan), qui se prononcent plutôt "puech" et "poutch"...

Tout cela vient du latin "podium" (hauteur).
Dérivés :
pojòu, pujòu, qu’on retrouve sous les formes francisées "Poujeau" ou "Puyôo" et en languedocien sous les formes "poujol" et "pujol"
Berganton (p. 119) parle d’une "interchangeabilité" entre "puyau, puyèu, puyò" (pujau, pujèu, pujòu).
pojada (montée -fr. "poujade", "pouyade")

(lo) Brugar
Prononcer "(lou) Brugà". (lo) Brucar Prononcer "Lou Brucà". (lo) Brugar (...)

bruc / bruyère

Viendrait du mot gaulois "bruca", qui a le même sens.
forme féminine : bruga (prononcer "brugue"...)
dérivé :
brucar, brugar (prononcer "brucà") : endroit où il y a du "bruc".

Pèir

Pèir, Pèr Pèira / Peÿ / Pierre

Pèir Berland defenot la libertat de Bordèu !

Dérivés :

Dérivés ou variantes [Alis-Aiguillon] : Peyre Peyroton Peychot

Futurs parents amoureux de Bordeaux et de sa région, vous souhaitez que votre fils s’attache lui aussi à ce pays et défende ses couleurs...
Appelez-le Pey ou Pèir* !
C’est "Pierre" en gascon de la région de Bordeaux.
C’est le prénom de Pey Berland, homme d’Etat, homme du peuple, homme de coeur et homme de religion, qui a défendu la liberté de Bordeaux contre le roi de France.

*"Pèir" est la graphie occitane normalisée de "Pey".
Il s’agit d’un seul et unique prénom qui se prononce " Pèÿ ".

La forme "Pey" est plus connue, et attestée officiellement. Vous n’aurez aucune difficulté à la faire enregistrer par l’Etat Civil : sinon, il devrait suffire d’invoquer Pey Berland et les multiples "Saint Pey" de la région...

La forme graphique Pèir, plus moderne et audacieuse, est moins évidente à prononcer pour la majorité des gens.
Il vous faudra donc faire, si vous la choisissez, l’effort pédagogique pour qu’ils ne prononcent pas "Pèrr"...

Pèir est la version nord-gasconne (en gros, département de la Gironde nord du département des Landes) de "Pèr" (ne pas prononcer le "r") qu’on trouve dans le reste de la Gascogne (voir les multiples "Saint Pé...").

A noter pour finir : le gascon permet une forme féminine différente du masculin, "Pèira", à prononcer entre "Pèïre" et "Pèïro". Profitons-en ?-)

"Pierre de Bruga"
Il y en avait des Pey en Médoc ! "Pey de Bruga" au XIXème siècle, mais l’absence de déterminant me semble une construction tout à fait gasconne.
[Vincent P.]

Cassini : Peyau Brugo
"Brugo" est curieux ; "Peyau" pourrait s’analyser comme un avatar de Pojau ; Peyaubruc existe à Vendays.
[Tederic M.]


 

Grans de sau

  • NOOOOON ce n’est pas un buisson épineux, enfin ! Bruc, bruga, bruja c’est la bruyère ( enfin les bruyères de petite taille et la callune, par opposition à la brande).

    En Médoc :
     bruc dau maresc : bruyère ciliée, bruyère à quatre angles (toutes deux typiques des landes humides)
     bruc d’ase : idem
     bruquina : bruyère cendrée, bruyère vagabonde
     brugada : lande à bruyère
     esbrugar : ôter la bruyère
     bruga / bruc negre / bruc malle : callune

    Toponymie :
     Le Bruca (St Selve 33)
     Le Brucat (Villenave d’Ornon 33)
     Le Brucat (Léogeats 33)
     Le Bruquet (Léogeats 33)
     Bruquet (Réaup-Lisse 47)
     Les Brucas de Chinebaou (Soustons 40)
     Les Brugas (Préchac/Adour 32)
     Le Brugat (Le Pian Médoc 33)
     La Brugueyre (St Laurent Médoc 33)
     Bruqueyre (Rion des Landes 40)
     Bruquets (Bonac-Irazein 09)

    [Qu’èi remplaçat bròc per bruc coma mot ligat a Pèir de Brugar, mès la definicion balhada peu Vincenç que deuré estar cambiada tot parièr.
    Sabi pas, tanpau, si s’agís de Pèir o Pèi (problème generau).
    Tederic]

  • J’ai trouvé ceci par hasard : les gens de la vallée du Drot appelaient ceux de Saint-Ferme les Brugueyres. En effet, dans la vallée fertile, on considérait les gens des plateaux limoneux , moins bons pour l’agriculture et où pousse la bruyère, comme des attardés, des miséreux.
    (cf exposition réalisée par le CLEM avec les résidents de l’EHPAD de Monségur : Monségur et ses environs au XXe siècle)

    A noter aussi qu’une ’’variété’’ de lapin ou de lièvre semble avoir été appelée brugey ou bruguey en Benauge. Je n’ai pas réussi à en savoir plus.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document