Queyran Esprit Bastide Gascogne médiane

Damazan

- Tederic Merger


 

"Campagne"


J’ai été impressionné par ce quartier de Damazan, qui s’appelle maintenant "Campagne"*, et est bel et bien dans la campagne : quelques maisons avec une galerie ouverte sur la rue...
Pas de vitre, pas de rideau, c’est le principe de l’emban, ou du balet... un fauteuil où je devine que vient s’asseoir une personne plutôt âgée quand il fait bon, des pots de fleurs, une potiche d’ornement sur une table bien nette (dans la maison du fond), au total une impression de quiétude...

Mais ces lieux intimes et émouvants, tranquilòts, ont été traversés par la "Google car", ce qui vous permet de les visiter à distance, et je vous y invite ci-dessous... En plus, c’était au mois d’août ; il devait faire chaud, la lumière arrivait à illuminer la rue, les embans restant peut-être des oasis de fraîcheur, je ne sais pas. Moi, j’ai pris la photo ci-dessus un jour gris.

* J’ai trouvé aussi "Campagnes" au pluriel, ce qui m’a fait penser à "Las Campagnes" de Tonneins.
Maintenant, je vois qu’on fait parfois un amalgame avec "Cassegneau", que j’analyse en Cassanhau : "Campagne-Cassegneau".

Cassanhau ? Cassanhòu ?
Prononcer "cassagnaou", où "aou" est une diphtongue. Un des nombreux dérivé (...)


Mais Cassegneau était autrefois une maison dont il ne reste pas de trace, un peu plus loin, à côté de la remarquable Guilloutet.
Guilloutet


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document