Médoc Pays de Buch Landes de Gascogne Mar e còsta gascona / Ma é coste gascoune

Le Porge

- Vincent P.


 

L’étang du Joncru


Une nouvelle énigme toponymique : Joncru n’a absolument pas l’apparence d’un toponyme gascon classique. L’on reconnaît la base, qui doit être le gascon jonc, de même sens que le français, mais la finale est très énigmatique pour qui connaît un peu le gascon : en tout cas, elle n’accepte aucune explication aisée, et seule une déformation me semble à envisager.


 

Grans de sau

  • Si l’on était en pays ’’negue’’, on aurait pu proposer juncaret [ʒyŋka’ɾœt] > [ʒyŋ’kɾœt] puis une déformation avec influence du français (qui aurait aussi pu donner ’’étang du Jonc Creux’’, par exemple). Mais on n’est pas en pays ’’negue’’ ! On pourrait aussi proposer *juncarum [ʒyŋka’ɾyŋ] > [ʒyŋ’kɾyŋ] ou *joncarum [ʒuŋka’ɾyŋ] > [ʒuŋ’kɾyŋ] mais je ne suis pas sûr du tout que ce mot ait pu exister ici.

  • Il est clair qu’il faut, dans tous les cas, supputer la chute d’une consonne finale : un -u final en gascon, seul, est impossible, d’autant qu’il semble tonique.

    Or, je me rends compte que la carte d’État-Major du XIXème siècle, si elle note Joncru pour l’étang, note Juncrut pour la dune aujourd’hui homonyme.

    Du coup, je me demande si nous n’avons pas quelque chose comme le suffixe adjectival -ut, celui des participes passés, sur une base qui serait juncar "jonchaie" : *juncarut, réduit juncrut avec accent tonique sur la finale, pour désigner un lieu où abondent justement les joncs.

    On retrouve à Couret (31) la même contraction : Juncras, avec le suffixe augmentatif -às.

  • J’aurais dû y penser ! Oui, bien sûr, *juncarut !

  • le FANTOIR :
    33139 Coutures LA JONCRASSE
    33379 Saint-Brice JONCRASSE


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document