Albret néracais

Feugarolles

- Tederic Merger


 

Saint Dets / Sendèth

en graphie alibertine :

Sendèth
Sendèth pourrait signifier sentier. Ce serait alors le masculin de sendèra (...)


Au premier plan le cimetière de Limon.
Derrière, c’est le lieu dit "Saint Dets".
A gauche l’église de Limon. Limon a été une commune avant d’être absorbé par Feugarolles.

JPEG - 174.3 ko
Feugarolles - la glèisa de Limon
Tederic M. - Deceme 2016

Au fond les collines au dessus du Port Sainte Marie en rive droite de Garonne.

Mais c’est le nom "Saint Dets" qui doit retenir notre attention :
Cassini, Belleyme : Centdix
IGN, Etat major 19e siècle, cadastre napoléonien, FANTOIR : Saint Dets
La présence de l’église de Limon a dû contribuer à créer un faux saint !
Le x de "Centdix" et le ts de "Saint Dets" font penser à une sifflante.
Mais il pourrait s’agir plutôt d’un t mouillé, de même que Anzèth a été écrit "Anzex". Et Castèth "Castex"...
Donc Sendèth qui pourrait signifier sentier ?
On pourrait aussi envisager une forme plurielle Sendèths.
Le FANTOIR donne :
47191 Montpouillan SENDEX
(et aussi 65372 Pujo SENDEIX, mais c’est bien plus loin, et ce eix là peut avoir une autre origine)
Le "Sendets" de Castillon de Castets est écrit "Sandex" par la carte d’état major du 19e, et "Sendex" par le cadastre napoléonien.
Il y a aussi à Mézin près d’Andiran un lieu-dit Sendaix (IGN) écrit "Sendex" par la Carte d’état major du 19e siècle. Ce nom est donc possible à Limon, à une quinzaine de km de là.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document